Big Brother est en retard - Big Brother is late

Avec l'ère numérique, Big Brother en a plein les bras!

Well until now, we had intercepted 112 billions of potentially malicious emails. Now, we are going to sit and read it all!

Late Big Brother en retard
Image : Côté

Cybercrime : des supers conseils pour des supers innocents?

cybercrime

C'est vendredi alors on va mordre un peu!

Puisque qu'il faut bien remplir un magazine pour qu'il soit vendable, la journaliste Emmanuelle Gril du Magazine Vita tente d'enseigner aux femmes de 40 ans et plus, la protection de la vie privée. Dans cet article du Magazine Vita, elle déboule des arguments tellement convaincants que même un enfant de cinq ans éclaterait de rire en lisant ses conseils... Bref, de la bouillie pour les chats, voila!

Son article est presque une insulte à l'intelligence humaine, voici un extrait pour vous en convaincre.

Cela dit, comment savoir si on a bel et bien été victime d'un vol d'identité? Certains signes devraient nous mettre la puce à l'oreille: par exemple, on constate qu'il nous manque du courrier, une agence de recouvrement nous réclame de l'argent, on reçoit des relevés de cartes de crédit qui ne correspondent pas à nos achats ou encore... notre compte de banque se vide comme par magie! Dans ce cas, que faire? On avertit aussitôt notre institution financière, puis Equifax et TransUnion, et on signale la fraude à la police et au Centre d'appel antifraude du Canada.

ALLLLLLO! Ça sert à quoi de savoir que l'on est victime de vol d'identité? Entre vous et moi, yé trop tard tabarnac!!! Prévention ostie! Prévention!!! Voici une bonne idée pour son prochain article ça. Comment vraiment prévenir le vol d'identité à partir de son ordinateur? Comme si le hameçonnage était la seule méthode... Pfff! N'importe quoi! Les gens sont pas innocents (épais) il faut juste bien leurs expliquer, ce que l'article de Emmanuelle Gril ne réussit pas.

Ma parole est d'or concernant la LNNTE

Une nouvelle qui n'en est pas une car il fallait s'y attendre!

Rappelez-vous, lorsque la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus a été mise en fonction. Qu'est-ce que j'ai écrit à l'époque? Faites attention à cela! Ça va jouer contre vous. Bref, je dénonçais déjà cette liste à sa sortie. Allez lire mon billet sur le sujet. Ensuite lisez cette nouvelle de LA PRESSE CANADIENNE qui démontre que cette liste, c'est de la merde finalement, et ne protège personne. Il ne fallait pas s'y inscrire. Point!

Liste nationale de numéros de télécommunication exclus mon oeil

Liste nationale de numéros de télécommunication exclus

Liste nationale de numéros de télécommunication exclus

Quelle drôle d'invention! Ça prenait bien des fonctionnaires pour imaginer cette solution. Un système fédéral en plus. Vous savez ce qui est arrivé aux informations des contribuables il y a quelques années dans un système fédéral? Ben oui! Un vol de données dans des ordinateurs de Laval.

À mon humble avis, si comme moi, votre numéro est confidentiel depuis sa mise en service, ou bien que vous ne recevez strictement pas d'appels de télémarketing, laissez donc faire l'inscription à cette liste nationale.

Si au contraire vous êtes achalé comme ça ne se peut pas par des vendeurs insistants alors, inscrivez-vous et venez ici commenter mon billet avec le résultat final pour nous dire que finalement ça ne fonctionne pas pour vous.

Le site "gouwernemental" pour s'inscrire à ce pseudo service : www.lnnte-dncl.gc.ca/index-fra

Excusé mon "scepticismmmm" mais je pense que la responsabilité des télévendeurs ne sera pas au rendez-vous et les risques augmentent encore si jamais cette liste devait tombée entre les mains des fraudeurs...

P'tit vieux

Depuis le début de la journée, je reçoit des appels de mes amis (es) et de ma famille. La majorité semble avoir oublié mon nom et m'appel le petit vieux. ;-) Je suis à la veille de croire que c'est vrai mais quand même, j'ai juste 36 ans.

Il me semble encore que hier j'avais dix-huit ans. J'ai encore en mémoire cette époque où je quittais Québec, ville étudiante dans mon cas, pour me diriger vers Montréal pour le travail. Bien de l'eau à coulé sous le pont depuis la journée où je l'ai traversé (Jacques-Cartier) pour venir m'établir ici, à Montréal.

Suite au spectacle d'hier de JMP, je me suis mis à penser au temps qui passe, aux réalisations accomplies et à celles non réalisées. Je me dit : Ai-je profité pleinement de chaque minute de ma vie jusqu'à maintenant ? La réponse est presque facile et c'est oui. Je me souviens de cette grande fébrilité qui m'habitait en entrant en ville par le pont Jacques-Cartier un matin brumeux du mois de janvier 1993. Le cerveau plein de projets et la vie devant moi je m'en venais m'établir ici à Montréal sans trop m'inquiéter du futur. La ville m'appartenait et je ne craignais rien. C'était le bon temps mais j'ai remarqué avec le temps qu'on a tendance à se ramollir un peu et qu'il faut parfois se secouer.

Avec le double de l'âge de la majorité cela me fait réfléchir à ma santé, mon avenir, mes amis, ma « job » de fonctionnaire etc. ;-) Puis je me dit : Calisse que ça passe vite la vie ! Malgré mon jeune âge, il faut absolument que j'en profite encore plus sinon j'aurais pas le temps de tout faire ce qui est noter sur ma liste de choses à faire avant de mourir. ;-)

Sans être à la fin de ma vie, je tiens quand même à dire à mes proches que je les aime profondément. Grosses bises à vous tous et merci pour vos voeux.

Urgence de vivre : cadeau d'anniversaire à l'avance

Ce soir, je suis allé voir Jean-Marc Parent en spectacle au Théâtre Lionel-Groulx. Mes proches diront que ce n'est pas ma fête ce soir mais bon, mon cadeau était ce soir. Merci à Nathalie pour ce bon moment d'humour intitulé Urgence de vivre. Dans son spectacle, Jean-Marc nous dit qu'il faut vivre chaque minute comme si c'était la dernière. C'est pour ça que je suis ici, devant l'ordinateur, à vous écrire tout cela à minuit. La journée de demain en sera une plus difficile pour mon ego et mes cheveux blancs. ;-)

Facebook : la menace est ailleurs

Oui la menace est surtout ailleurs selon moi. Le journal de Montréal avec son article sur la protection de la vie privée dans Facebook m'a fait sourire. Vous savez, la menace d'atteinte à votre vie privée est partout et en tout temps. Par exemple, dans vos ordures, au téléphone en répondant à de faux sondages, en remplissant des formulaires pour des concours inutiles, en installant un routeur sans fil à la maison et en le laissant avec sa configuration par défaut, enfin vous comprenez le topo.

Il y a aussi tous ces blogueurs (moi inclus) qui étalent une certaine quantité de leur vie privée à même leur blogue. Il est évident qu'il faut faire attention aux informations que nous mettons dans le WEB. L'exemple de Michel Dumais dans l'article du journal est bon à condition d'être familiarisé avec la valeur de l'information et pour qui. Pour une personne mal intentionnée, l'information à obtenir c'est la clé du succès. Si vous ne vous souvenez plus que le nom de votre chat est utilisé dans une question secrète d'un système de sécurité quelconque, vous aller probablement le dire à tout vent sans vous en rendre compte à un moment de votre vie. Alors, vous aurez peut être révéler quelque chose d'important à une personne mal intentionnée. Tout le problème est là. Sur quoi repose la sécurité des systèmes d'aujourd'hui ? Des trucs habituels, oui. Les systèmes sont conviviaux mais vulnérables. Pour que la sécurité s'améliore, il faudrait perdre pas mal de convivialité qui est si chère aux communs des mortels. Le maillon faible c'est d'abord l'humain avec tous ses petits trucs pour se rappeler ses mots de passes etc. Les grandes compagnies qui posent toujours les mêmes questions lors des vérifications de sécurité. Ah ! Misère c'est trop facile pour l'ingénierie social tout ça.

Dans un monde idéal, la meilleure méthode serait de ne rien mettre en ligne mais la vie serait bien plate. Pourquoi pas se construire une double vie pour le WEB ? Ouin, il parait que ce n'est pas très bon pour le psychique. (Second Life) ;-) Vous savez, les gens naïfs dans la vie risque de répéter les mêmes erreurs dans Facebook. On ne change pas la race humaine même si il y a une évolution dans les outils de réseautage social. Bref, on s'en sort ou pas ?

Spying on the Home Front

Big Brother is here, among us.

Vous avez envie d'en savoir plus sur le dérapage de l'administration Bush à contrer le terrorisme dans leur propre pays ?

Si oui, il ne faut pas manquer le documentaire de l'émission Frontline sur PBS le 15 mai à 21h intitulé "Spying on the Home Front". (canal 55 sur Vidéotron Illico numérique)

Un extrait du texte de l'émission :

"Reporter Hedrick Smith presents new material on how the National Security Agency's domestic surveillance program works and examines clashing viewpoints on whether the president has violated the Foreign Intelligence Surveillance Act (FISA) and infringed on constitutional protections."

Jusqu'où et comment l'état doit aller dans notre vie privée afin de nous protéger de la menace terroriste ? Frontline pose la question et nous expose comment le programme de surveillance domestique de la NSA fonctionne aux États-Unis.

Documentaire complet disponible en ligne après la diffusion sur PBS.

Preview du documentaire disponible ici.

Google et le célibat



Google et le célibat ou la version 2.0 du célèbre roman 1984 de George Orwell ? N'en demeure pas moins que cette nouvelle de Canoë est plate à mourir même si elle rend bien compte une nouvelle tendance. Elle nous apprend que certaines personnes utilisent Google afin d'en apprendre plus sur leur conquête amoureuse. Wow toute une révélation ça. Suite à la lecture de cet article vous vous dites : J'aurais aimé en apprendre plus sur le "comment faire" moi !

Pas de trouble, débutons le cours 101 de recherche d'informations avec Google.

Vous rencontrer une personne par le WEB. Ok "fine" ! Vous avez déjà son courriel ou un pseudo quelconque. Good ! Vous communiquer quelques temps par écrit (20 mins) et puis c'est déjà l'étape du téléphone. OKI ! Voila une donnée importante pour la recherche. Après seulement une (1) heure de communication vous pourriez avoir ceci comme information :

Courriel : celibatairemontreal2007@uncourrielchaud.com Pseudo : bien souvent dérivé du courriel avec lequel vous clavarder via la messagerie instantanée. Numéro de téléphone et son profil personnel et social (nom, lieu de travail, hobbies). Ce n'est pas rien après seulement une heure.

Vous commencer donc votre recherche dans Google WEB en procédant par élimination de terme et par service (WEB, Images, Groupes).

Example:

celibatairemontreal2007@uncourrielchaud.com

celibatairemontreal2007@

celibatairemontreal2007

celibatairemontreal

Bingo, son courriel vous retourne une entrée dans Google datant de quelques mois. C'est une annonce de chambre à louer sur un site d'annonces gratuites... Dans son annonce, figure son prénom (le vrai cette fois), son numéro de téléphone (maison, pas le cellulaire toujours éteint). Pas mal pour un début.

Re-Bingo, la recherche avec son pseudo vous retourne toutes les entrées ayant ce pseudo dans une dizaine de sites rencontres. Oh ! Désespérée la madame vous vous dites. Vous avez peut être raison. ;-)

Re-Re-Bingo car avec le numéro de téléphone maison, il y a toujours le bon vieux Canada411 et sa recherche par numéros inversés qui vous révèlera peut être le lieu réel de résidence de la personne à condition que le numéro ne soit pas confidentiel. Tant qu'a moi, pour 2$ par mois je trouve que c'est une très bonne idée de payer pour un numéro confidentiel. On est beaucoup moins sollicité pour tout sorte de truc le samedi matin étant donné que notre numéro est non publié dans les pages grises du bottin et en ligne.

Finalement la personne se vante d'avoir un commerce ? Pas de problème, allons voir au registre des entreprises du Québec si son histoire tiens la route. Ah ! Dommage c'est une faillite en 2004 qui vous attends. ;-)

Bref vous avez compris le principe, avec un tout petit peu de détermination et d'imagination vous pouvez trouver une foule d'informations sur les gens. Souvent ils ne savent même pas qu'il y a autant d'information en ligne sur eux et c'est pas toujours de leur faute. N'oubliez jamais que toute information trouvée dans Google est temporel, modifiable et non vérifiée. Heureusement sinon ça ressemblerais au monde de 1984 avec son Big Brother omni présent et les amours impossibles contrôler par la police de la pensée (bon je dérape). Un bon conseil, si vous désiré avoir le maximum de protection de votre vie privée tout en trouvant l'âme soeur dans Internet, utilisez donc un nouveau courriel qui sera temporaire je l'espère et qui laissera à votre complice amoureux le besoin de vous découvrir de la bonne manière... c'est-à-dire en face à face, les yeux dans les yeux devant un bon café sur une terrasse de Montréal. Ne désespéré pas, l'été s'en viens. ;-)

Bonnes recherches les amis (es).

Scary big brother pizza

Commander sa pizza en 2010 ?

Cliquez le lien ci dessous, et activez vos haut-parleurs.

aclu.org/pizza/images/screen.swf

Vous entendrez la conversation en anglais et verrez l'écran de la téléphoniste, suivez le pointeur.

C'est amusant, mais épeurant en même temps car tout ceci semble possible dans un avenir rapproché.

Scary...

Source: Merci à Mario

Comment déjouer l'écoute téléphonique

Avez-vous déjà eu ce sentiment bizarre que l'on écoutait sur votre ligne téléphonique?

En tout cas moi, oui!

L'écoute téléphonique a dû faire siler les oreilles de certains avec les événements des derniers jours à Montréal concernant les arrestations dans les clans de la mafia Italienne.

Matt blaze, de l'université de Pennsylvanie a quant à lui mis à jour d'étonnantes découvertes grâce à sa recherche sur les faiblesses des systèmes d'écoutes téléphoniques couramment utilisés par les forces policières en Amérique du Nord.

À l'aide d'un ordinateur ou un lecteur MP3 et un fichier sonore contenant la fréquence "touch tone" spécial "C" envoyé au bon moment, on peut invalider les systèmes d'enregistrement les plus sophistiqués utilisés sur des lignes sous surveillance.

Après la lecture du document de Matt on a juste envie d'essayer son truc tellement c'est bien expliqué et passionnant. C'est sur que c'est le technicien en télécommunication qui vous écrit là. Mais quelqu'un de curieux et débrouillard peut facilement mettre en place la technique expliquée dans le document en très peu de temps.

Le document PDF très complet de Matt est disponible dans la section "Wiretapping" de son site Web.

P.-S. Même les nouvelles technologies de télécommunication comme SKYPE sont susceptibles d'être écoutées. Lire ce billet.