Mini Cooper police cars
Photo de www.policeminicooper.co.uk/20.html

Aujourd'hui, 17h00, je suis en direction de Montréal sur l'autoroute 10 . Nous sommes nombreux sur la route mais ça roule bien.

Ça roule même très bien, les autos me dépassent allègrement alors que je roule déjà un peu au dessus de la limite permise du 100 km/heure. Je suis presque rendu à la hauteur de l'Ange-Gardien lorsque je remarque un agent de la Sureté du Québec faisant du radar sur le bord de l'autoroute.

Rendu à sa hauteur, le policier me regarde deux fois plutôt qu'une. Je trouve cela étrange. En jetant un oeil à mon rétroviseur je le vois prendre le volant de son auto-patrouille. Je lâche un "tabarnak" bien senti dans l'habitacle de ma Mini. Une chance que j'étais seul. ;-)

Le policier fait son travail et vient me chercher un km plus loin. Il me dit : "Je ne vous arrête pas pour votre vitesse elle était correcte (Ah! Ouin? Dans mon esprit!), je vous arrête pour vos vitres teintées". Il me dit qu'il n'arrivait pas à déterminer si c'était une femme ou un homme au volant tellement mes vitres sont teintées. Je répond un : "Ah! Bon!" malgré ma folle envie de faire une blague sur mon manque de féminité. Comme je sais qu'elles sont trop teintées, je choisi donc l'option de me la fermer. :-)

Il prend mes papiers et retourne à son auto durant cinq longues minutes. Il revient et me donne un avis de vérification photométrique. C'est en fait un "48 heures" pour avoir des vitres trop teintées. Comme son oeil n'est pas un outil de mesure acceptable face à un juge, ce n'est pas à lui qu'incombe la tâche de déterminer à combien mes vitres teintées le sont. Il a un doute raisonnable et c'est suffisant pour demander une vérification dans un centre autorisé par la SAAQ. Comme l'indique l'avis, j'ai 48 heures pour faire effectuer cette vérification sinon je tombe dans l'illégalité à moins que je ne remise mon véhicule.

Le policier m'avise qu'il aurait pu me donner une contravention pour ce type d'infraction au code de la route. Je lui demande gentiment; Qu'elle est l'avantage d'une contravention monsieur l'agent? Il me dit candidement; Vous repartez avec votre auto, votre contravention et vos vitres teintées jusqu'à la prochaine fois qu'un policier vous arrête pour la même chose si vous ne les enlevées pas!!!

Donc, c'est l'option des gens riches lui dis-je! Pour ne pas dire que c'est l'option de remplir les coffres de l'état. Il n'a pas répondu par l'affirmative mais m'a tout de même dit que la contravention me permettais de conserver mes vitres teintées sans être obliger de passer une vérification photométrique à la SAAQ. Ouin... option risquée à mon avis!!! Je termine en le remerciant pour le 48 heures.

Il me souhaite bonne route et le bla bla habituel tout en voyant passer les autres automobilistes à 130 km/heure. C'est toujours un peu frustrant de voir comment nos policiers dépense leur énergie, surtout lorsque ça nous tombe dessus pour une simple histoire de vitre teintées sur la 10.

La loi c'est la loi diront certains et je suis entièrement d'accord avec eux. Mais entre des contrevenants qui roulent 130 km/heure sur l'autoroute et un contrevenant avec des vitres teintées, je choisirais ceux qui roulent trop vite si j'étais policier.

My two cents...

P.S. : Demain je magasine ma vérification photométrique... oui oui, lisez la suite demain dans ce blogue.

D'ici là, vous pouvez lire cet article sur les vitres teintées de René Fagnan, la loi et ce que la police fait.