Le français encore bafoué chez Future Shop

L'ami Fagstein en parlait suite à l'un de mes billets sur Future Shop en novembre 2007 et de nouveau, il en reparle ici. Les commentaires à son billet me donne froid dans le dos et je me sens tout petit comme francophone. C'est bizarre cette réaction de coloniser que j'ai mais je trouve que les anglos frappent fort pour rien en ce qui concerne cette histoire de français. Pourquoi les anglos anonymes du billet à Fagstein ne sont pas de notre bord avec notre besoin légitime d'être servi en français?

Être francophone au Québec nécessite une grosse paire de couilles. Il semble y avoir plusieurs coups de pieds au cul qui se perdent. Surtout du côté des commentaires anonymes du billet de Fagstein! Il y a encore beaucoup de travail en vue afin de rendre au français la place qu'il mérite dans notre province. Mais comme cela débute par un changement de mentalité j'ai bien peur que rien ne bouge.