Cette vidéo montre les efforts de formation de Carey Pulverman, la directrice du projet de compostage pour le Lower East Side Ecology Center de New York. Diminuer la quantité de déchets que l'on produit, c'est vital en 2009. Ce type de compostage est à la portée de tous et diminue vraiment la grosseur de nos sacs de déchets. Imaginer tous les articles alimentaires contaminés que l'on ne peut pas recycler et qui peuvent se retrouver au compostage. Sans parler de tous ces aliments compostables qui occupent plus de 50 % de nos déchets.

Pour la ville de New York, la quantité d'aliments non compostés qui aboutissent à un site d'enfouissement représente 20 % de tous les déchets. Ce même chiffre est à 12 % pour le reste des maisonnées américaines. C'est immense si l'on considère que chaque maisonnée new-yorkaise jette plus de 1 kg par jour d'aliments compostable. Ça représente 3000 tonnes par jour juste pour la ville de New York avec ses 19,490,297 habitants (recensement 2008).

Pendant ce temps au Québec, les chiffres font durent et l'on rédige des bilans.