Loto-Québec a dépensé presque deux fois plus d'argent (54M$) en cadeaux à ses clients privilèges que dans la prévention du jeu compulsif l'année dernière, a rapporté jeudi TVA.

Avec Loto-Québec tout est une question de priorité et de retour sur l'investissement. C'est évident que de bien traiter ses bons joueurs leur tient plus à coeur que de soigner adéquatement, avec des efforts notables, les plus malades d'entre eux. La nouvelle est ici. C'est triste mais c'est la réalité d'une société d'état qui est la pour faire de l'argent en vendant du rêve.