Rares sont ceux qui n'ont pas de cellulaire de nos jours. Pourtant, elle, elle vivait son petit bonheur avec son vieux téléavertisseur. Elle était belle, ronde et remplie d'amour. Elle était même très bien remplie d'amour, mais avait beaucoup de misère à en laisser sortir. On aurait dit qu'elle avait perdue la clé de son propre coeur! Peut-être qu'un autre homme ne lui a jamais ramené?

Elle dit qu'elle va mourir seule. Elle ne va peut-être pas mourir seule, mais étouffée surement par son trop plein d'amour si elle ne retrouve pas cette clé. Bref, ce n'est pas un cellulaire qui lui manque, elle a juste besoin d'un serrurier!

En attendant, elle s'ajoute un "piercing" de temps en temps. Ça la rend heureuse. Je le sais, je l'ai vu de mes yeux et dans ses yeux. Demain, elle retournera sauver des vies à sa façon. À se trouer le corps comme ça, ça va peut-être un jour laisser sortir son trop-plein d'amour. Et si c'était un trop-plein de souffrance? Ouf! Je n'en sais trop rien.