En jasant à la pause café de certains projets de fou que l'on planifie pour notre retraite, j'ai lancé cette idée qui a juste semblé un peu trop précoce aux yeux de mon patron...

"Ben moi, je me donne 2 ans pour apprendre l'italien du Sud et 12 ans pour devenir copropriétaire d'un vignoble... du Sud."