Cette petite pensée de San Antonio m'a beaucoup aidé à cheminer dernièrement.

J'aime mieux pleurer ton absence que de te voir pleurer l'absence d'un autre.