Bob Gainey en Hitler, y en a qui dérape vraiment, mais quand même, beau travail de post synchro.