Cette nouvelle de Cyberpresse me fait encore rire. Le premier paragraphe de l'article est complètement utopique.

"Ce projet doit permettre de «garantir la sécurité et l'invulnérabilité des réseaux de communications» dans l'île communiste, indique le quotidien Granma, citant le ministre cubain des Télécommunications, Ramiro Valdes."

Parlant de sécurité réseau, ce soir à Enquête, ils vont reparler d'un épisode noir du réseau informatique de la santé du Québec. Relire cet ancien billet que j'ai écrit sur le sujet à cette époque.