Il était temps que Rogers bouge... mais est-ce vraiment un "deal"?

Lire l'article de Cyberpresse juste ici.