Petit voyage dans le temps. Revenons en 1982 alors que le gouvernement au pouvoir est celui de René Lévesque. La situation économique n'est pas à son mieux au Québec. Une décision économique est donc prise. Priver de l'indexation au coût de la vie les rentes des employés de l'État. Résultats depuis, des milliards d'économies avec les années.

Dernièrement, les retraités ont commandé une étude actuarielle indépendante pour prouver au gouvernement qu'il existe bel et bien des surplus dans cette caisse de retraite qui ressemble de plus en plus à un méchant gros bas de laine. Le gouvernement n'entend pas utiliser la même méthode de calcul lorsque viendra le temps de remettre l'argent qui n'est pas le sien. C'est de la démocratie ça mes amis. Disons-le franchement, c'est plutôt une médiocratie à mon avis.

Il me reste encore plusieurs années avant d'arriver à ma retraite dans le système de santé. J'ose, espérer que les baby-boomers et nous-mêmes, les jeunes, aurons gagné cette bataille contre le gouvernement d'ici là.

Restons fiers de ce Québec malgré tout et malgré les magouilles des libéraux.

« Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux », Étienne de La Boétie, 1576