Le 30 novembre dernier, je suggérais de peinturer cette fresque au plafond du fumoir de l'Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal. Finalement, ils n'auront pas besoin de réanimer Léonard de Vinci pour faire la "job". En vérité, c'est parce que nous avons eu la visite d'un inspecteur du gouvernement. Il est venu remettre deux avis d'infraction auxquels y sont rattachés des amendes en lien avec la loi sur le tabac. À partir de ce moment, l'Hôpital a décidé de mettre ses culottes avec comme appui... deux billets d'infractions.

La direction des ressources humaines a distribué une lettre (affichée ci-dessous) comme premier avertissement officiel. On surveillera de près la fermeture du fumoir en question qui est anticipée pour le 31 mai 2008. Me semble que c'est long fermer ça ? Ce n'est pas déjà fait ailleurs ? Est-ce un passe droit que de le fermer seulement au mois de mai 2008 ? Pourquoi donner des amendes sinon ? S.V.P. Expliquez-moi ça quelqu'un, car à la fin c'est nous qui payons pour ces conneries.

Loi sur le tabac appliquée dans notre hôpital
Cliquez sur l'image de la note de service pour en lire le contenu.

Les autres fumoirs :

L'Hôpital de Montréal pour enfants du CUSM : www.cusm.ca/pfv/mnh/information/safety/

Benoit Chaussé, un usager de YouTube a mis en ligne une vidéo du fumoir de l'Hôpital Jean-Talon filmé en caméra cachée avec Rafaa Aboud qui raconte son histoire.

Article sur l'aménagement de fumoirs au CSSS du Sud-Ouest-Verdun. (11 janvier 2008)

À Pinel, on ne ferme pas les yeux en attendant les inspecteurs.

Controverse à Joliette.