J'imagine que le propriétaire de cette coccinelle ainsi que cette station-service ne franchira pas le cap du 100 $ le baril de brut. En réaction ou non au prix élevé de l'essence, ils n'ont surement pas l'intention d'engraisser les compagnies de pétroles. Finalement, c'est peut-être ce qu'il y a de mieux à faire.


Coccinelle sous la neige...