Plus qu'un dodo et terminer la course aux foutus cadeaux de Noël. C'est bizarre, mais j'ai hâte d'en voir le bout cette année. J'en profite pour faire différent cette année et j'emballe mes cadeaux grâce au journal Voir et à mon journal de quartier. Tiens-toi! Joyeux Noël et joyeuses mains sales. Ce qui est bien avec le papier journal, c'est qu'il aura eu 3 vies. En effet, mon père chauffe au bois et l'emballage-cadeau fait de journaux servira aussi à allumer le poêle à bois le 25 décembre au matin. Cool non ?