Dernièrement, les billets d’admission sont offerts à 5 $ le mardi et le mercredi par le groupe Cinémas Guzzo. On sent bien l'effort pour attirer les gens en salle de la part de ce groupe. Avant d'investir dans l'industrie des salles de cinéma, allez lire cet article intéressant chez Canoë Argent qui laisse entrevoir des temps difficiles pour les salles qui fonctionnent comme Guzzo, sans factures.

Explications : Le groupe Guzzo ne remet jamais de facture sur les transactions d'articles des concessions (bouffe, friandises etc.). De plus, ils n'acceptent que l'argent "cash" à leurs concessions ainsi qu'à l'achat des billets d'admission. L'article de Canoë Argent évoque que Revenu Québec tente d'aller plus loin dans son contrôle financier pour les ventes sans factures et que Guzzo s'en offusque. À mon avis, si Revenu Québec resserre son contrôle sur cette industrie c'est qu'il y a forcément des pertes dans ce secteur pour Québec.

Combien avez vous payé votre dernier combo Pop Corn chez Guzzo ou Famous Players lors de votre dernière visite ? 4, 6, 8 $ ou plus, enfin assurément plus cher que votre billet d'admission du mardi ou du mercredi, alors je trouve normal que Revenu Québec veuille aussi le savoir. Non ? Cela représente beaucoup d'argent dans une année. Moi, en tant que petit payeur de taxe, je trouve normal de la part des gouvernements de demander des comptes aux compagnies alors qu'avec nous ils ont la main dans nos culottes assez facilement au mois de mars dans le temps de l'impôt. Toute personne ou entreprise est redevable au ministère du revenu et je ne comprends pas pourquoi le groupe Guzzo, ou tout autre, pourrait bénéficier de ce genre d'échappatoire fiscale.

Comme disait ma mère, c'est avec des cents que l'on fait des piastres et les cinémas ont bien compris que c'est avec des piastres sans facture que l'on fait des millions sans facture.