Welcome sign Las Vegas


La journée d'hier était si chargée que j'ai oublié de changer mon "voucher" de 50 $ du casino Luxor oublié dans ma poche. Vous vous rappeler le billet que j'ai écrit sur les tickets d'encaisse du casino de Montréal ? C'est le même principe ici à Vegas et il est impératif de faire changer son ticket d'encaisse "voucher" avant de quitter le casino qui l'a émis car il ne sera pas honoré ailleurs. Je retourne donc sur le "South Strip" très tôt ce matin car notre transport pour l'aéroport est à 8 h et notre vol à 10h35. Pis c'est quand même 50 $ US.

La scène qui m’attend là est totalement différente de celle que j'ai vue avant d'aller dormir quelques heures plus tôt. Le soleil n'est pas encore levé sur la Strip et elle est presque déserte. Seulement quelques corps mort étendus dans quelques abris d'autobus et des employés de la ville qui s'efforcent avec un étonnant succès à faire disparaître les excès des visiteurs de la veille. Tout ceci fait parti d'un cycle continuel qui donne à Las Vegas une apparence que tout est beau et que tout est bien malgré le fait que l'on sache que ce n'est pas vrai du tout. Donc à chaque matin, après le lever du soleil, les touristes reprennent possession de cette "Strip" toute belle et propre exempte de détritus, autant ceux inertes que vivants. J'ai donc vu l'envers de la médaille en me rendant si tôt au Luxor.

Le Luxor étant passablement éloigné du Wynn (3.1 KM) j'utilise le service d'autobus qui sillone la "Strip" nommé "The Deuce". Ma passe d'autobus était encore valide l'ayant achetée vers 9h00 le matin précédant. En passant, la commission de transport de Vegas offre une passe d'autobus à 5$ pour 24h et elle est bonne sur tout son réseau, pas seulement la "Strip". C'est bien pratique si vous avez l'intention de faire plusieurs arrêts sur la "Strip". Par contre, un aller-retour au centre-ville ne vaut pas la peine de prendre cette passe quotidienne étant donné le coût de l'admission dans l'autobus de seulement 2 $ pour un aller ou un retour. Un autre point intéressant, les vélos sont bienvenus sur les transports en communs. En effet, j'ai remarqué que certains autobus sont équipés d'un support double à vélo sur le devant du véhicule. Les handicapés on aussi leur place réservé dans chaque autobus.

Une fois mon argent récupéré au Luxor, je décide de profiter du moment avec le soleil qui se lève sur les montagnes de la vallée de Las Vegas pour me rendre quelques kilomètres plus loin afin de photographier l'emblématique affiche (voir ci haut) qui souhaite la bienvenue aux visiteurs de Las Vegas avant de retourner faire mes valises. Disons simplement que je rêvait de voir cette affiche mais des fois la réalité est moins belle que prévue. L'affiche est bien là et réelle mais elle me semble quelque peu fatiguée. Elle contraste beaucoup du reste de la ville qui semble si moderne et luxueuse. Comme une vielle grand-mère que l'on respecte et qui aurait vu passer bien des "gamblers", je la regarde une dernière fois avant d'activer mon déclencheur à plusieurs reprises. Finalement, j'ai ma photo fetish et je suis bien content. Retournons à l'hôtel maintenant. En revenant, tout près de l'affiche que je viens de prendre en photo, je passe devant les vestiges (il est fermé) de ce qui a du être un casino achalandé à une autre époque, le Klondike. Lui aussi contraste énormément avec les casinos de 60 étages que l'on construit de nos jours dans cette ville.