Windows Live Hotmail desktop Beta : logiciel à essayer

Je vous suggère une petite visite dans le blogue de l'équipe de développement de Windows Live Hotmail. Par la suite vous aurez peut être envie d'essayer le nouveau Windows Live Hotmail desktop. Un logiciel tout en un pour gérer tous vos comptes courriels. (pop, http etc)

Le site de Windows Live Hotmail desktop beta est ici et on peut y télécharger ou télédécharger c'est comme vous voulez la dernière version du logiciel. C'est gratuit.

Il parait que le logiciel est plus sécuritaire. Car ...

Extrait du site

Encore plus sécurisé

Profitez gratuitement d'un antivirus puissant pour tous vos comptes de messagerie sous Windows Live Mail
Bénéficiez d'une protection accrue contre le hameçonnage pour l'ensemble de vos comptes de messagerie
Les messages suspects, mais aussi leurs expéditeurs sont bloqués
Détruisez d'un clic le courrier indésirable
Distinguez facilement les messages suspects de ceux qui ne le sont pas grâce à une barre d’information et à un code couleur

Windows Live Messenger 8.1 et plus S.V.P.

Hier je parlais de protection de la vie privée et aujourd'hui je poursuit donc gaiement dans la même veine en vous suggérant de sécuriser (pour un certain temps) votre messagerie instantanée Windows Live Messenger qui est encore une fois vulnérable aux pirates. Il vaut mieux de passer à la version 8.1 immédiatement en la téléchargeant par ici sur le site de Microsoft.

Extrait de l'article de Cyberpresse:

Active sur les versions plus anciennes, la faille demeure inopérante à partir de la version Windows Live Messenger 8.1.

L'exploitation de cette vulnérabilité peut permettre à un tiers d'envoyer du code malveillant vers le système affaibli. Le modus operandi est le suivant : un pirate peut injecter du code malveillant à travers une invitation à clavarder en vidéo.

Si l'invitation est acceptée, la mémoire tampon est susceptible d'être submergée, l'application peut planter. Ce qui offre un véritable boulevard pour le pirate qui continuera à injecter du code malveillant. Secunia, un éditeur de sécurité danois qualifie la faille de hautement critique.

Facebook : la menace est ailleurs

Oui la menace est surtout ailleurs selon moi. Le journal de Montréal avec son article sur la protection de la vie privée dans Facebook m'a fait sourire. Vous savez, la menace d'atteinte à votre vie privée est partout et en tout temps. Par exemple, dans vos ordures, au téléphone en répondant à de faux sondages, en remplissant des formulaires pour des concours inutiles, en installant un routeur sans fil à la maison et en le laissant avec sa configuration par défaut, enfin vous comprenez le topo.

Il y a aussi tous ces blogueurs (moi inclus) qui étalent une certaine quantité de leur vie privée à même leur blogue. Il est évident qu'il faut faire attention aux informations que nous mettons dans le WEB. L'exemple de Michel Dumais dans l'article du journal est bon à condition d'être familiarisé avec la valeur de l'information et pour qui. Pour une personne mal intentionnée, l'information à obtenir c'est la clé du succès. Si vous ne vous souvenez plus que le nom de votre chat est utilisé dans une question secrète d'un système de sécurité quelconque, vous aller probablement le dire à tout vent sans vous en rendre compte à un moment de votre vie. Alors, vous aurez peut être révéler quelque chose d'important à une personne mal intentionnée. Tout le problème est là. Sur quoi repose la sécurité des systèmes d'aujourd'hui ? Des trucs habituels, oui. Les systèmes sont conviviaux mais vulnérables. Pour que la sécurité s'améliore, il faudrait perdre pas mal de convivialité qui est si chère aux communs des mortels. Le maillon faible c'est d'abord l'humain avec tous ses petits trucs pour se rappeler ses mots de passes etc. Les grandes compagnies qui posent toujours les mêmes questions lors des vérifications de sécurité. Ah ! Misère c'est trop facile pour l'ingénierie social tout ça.

Dans un monde idéal, la meilleure méthode serait de ne rien mettre en ligne mais la vie serait bien plate. Pourquoi pas se construire une double vie pour le WEB ? Ouin, il parait que ce n'est pas très bon pour le psychique. (Second Life) ;-) Vous savez, les gens naïfs dans la vie risque de répéter les mêmes erreurs dans Facebook. On ne change pas la race humaine même si il y a une évolution dans les outils de réseautage social. Bref, on s'en sort ou pas ?

Vive le JTAG, vive le iPhone, vive Rogers

Pourquoi le iPhone roule sur Rogers comme en parle Tristan Péloquin dans son blogue ? Parce qu'un hacker quelque part a fait de la recherche et du développement en ce sens et surtout parce que le iPhone utilise, lui aussi, un JTAG tout comme le très piraté récepteur de signaux TV de Bell Expressvu. En plus, le réseau de Rogers supporte et utilise une superbe technologie; le GSM utilisée ici en premier par FIDO et compatible avec le iPhone. Je suis heureux aujourd'hui et cela confirme que j'ai fait un bon choix avec Rogers lorsque je me suis convertit au téléphone cellulaire il y a moins de 2 ans maintenant. Auparavant, j'étais un accroc du pagette mais maintenant je peux changer de téléphone comme une montre. Un pour le boulot, un pour les sorties, sérieusement c'est techniquement aussi facile mais franchement j'exagère.

Le GSM c'est cool surtout parce que tu n'as pas besoin de "gossé" avec personne quand tu désires changer ton téléphone. Juste à t'assurer que ton nouveau téléphone est débarré pour ton réseau et transférer ta carte SIM fonctionnelle dans le nouvel appareil. De plus, tous tes contacts peuvent être conservés à même la carte SIM (max 255) donc pas besoin de retaper tous tes numéros de téléphone dans ton nouvel appareil. Vraiment cool.


L'étape 3, la plus cruciale de tout le processus de déverrouillage du téléphone iPhone: effacer la mémoire flash de façon électrique.

Respect de la loi : c'est important chez Guzzo

Ce billet fait le lien avec mon billet de vendredi.

Respect de la loi ? Mais de quelle loi au fait ? Je tiens à précisez que les cinémas Guzzo sont capables de faire respecter à la lettre un règlement tel que celui contre la piraterie émis par les "majors" américains même si d'un autre côté, ils ont de la difficulté à afficher leur comptabilité au fisc.

Samedi, en passant devant le Guzzo à Pont-Viau, l'idée m'est venue d'aller voir le film "La Vengeance dans la peau". Mauvaise idée car j'avais avec moi deux trucs aussi recherchés en salle de cinéma que de la drogue aux douanes. C'est à dire, un appareil photo (qui ne possède même pas de fonction vidéo je tiens à précisez) et un portable datant de 1998 (qui n'a pas de Webcam et encore moins de pile).

De toute évidence, les connaissances en technologie de piratage de film des préposés à l'entrée du cinéma semblent très limitées. Alors, ils ont ordres d'interdire systématiquement tous les appareils électroniques à défaut peut être de comprendre leurs capacités et encore. Il est bien plus simple de tout interdire plutôt que de commencer à laisser passer ceux que l'on croit sans danger. Dans mon cas ça voulais dire dehors ti-coune tu n'est pas le bienvenu avec tes trucs électronique. Alors, ou tu laisses ça ici à l'entrée ou tu t'en va. C'est évident que je ne m'en allais pas filmer ce film en salle en faisant des photos en raffales avec un D80 ou encore avec un vieux portable de 10 ans sans même une pile... quoi que avec une extension électrique de 100 pieds qui passe sur les genoux de mes voisins cinéphiles j'aurais peut-être pu y arriver. Ah oui il faut pas oublier, il m’aurais fallu brancher une Webcam sur mon unique port USB 1.1. Tsé calvaire, y'a toujours ben des Ostie de limites. Si tu comprends pas la technologie fait pas chier le peuple avec ça ou engage toi du monde capable de vérifier et de comprendre ce qu'ils font. Bon ça y est je me fâche. Certains diront : T'as juste à pas aller là avec tes bidules. Oui, mais ça brime notre liberté toutes leurs conneries.

Bref, je repars sans avoir vu le film car il fallait que je laisse tout mon stock derrière le comptoir de la guichetière de 15 ans. Non merci, ciao. Je préfère être libre plutôt que de vivre ce que vous m'imposer à cause de certains intérêts américains et les vôtres qui dirigent votre cinéma. Je vais plutôt crisser mon camp avec mon remboursement comptant qu'il a fallu que je négocie car uniquement un crédit échangeable ultérieurement m'était proposé. Je pense à cela en attendant mon argent et je me dit : "Bullshit, donne moi mon "cash" que je décide par moi-même où je devrais le dépenser".

Finalement, un truc pour le fisc, déguiser vous en "majors" américains et faites vous respecter comme eux. Ils y arrivent si facilement car une sanction contre un cinéma d'ici représente une impossibilité d'acheter d'autres films. Ouch ! Ça fait peur aux salles ça. Ils appliquent donc des règles américaines très strictes sans discernement à notre vie. Venez pas me dire que là, la culture américaine ne viens pas jusque dans nos bobettes sinon je vous les revirent sur la tête. ;-)

Dispendieuse l'Équipe Technique Fiable

Hier 14h00, je regarde les pages de la circulaire de BUREAU EN GROS. Est-ce que j'ai besoin de quelque chose ? Non pas du tout, je le feuillette parce que je suis curieux de voir la chute des prix de certains articles techno que l'on achète toujours trop vite. Puis j'arrive en page 10 sur une annonce de l'ETF. Vous connaissez L'ETF ? C'est l'acronyme pour les services techniques de BUREAU EN GROS. Ils s'appellent ETF pour Équipe Technique Fiable mais ne doivent pas se faire appeler souvent. Je m'explique.

Leur publicité en page 10 annonce un rabais de 30$ sur une mise au point d'ordinateur. Deux trucs dans cette pub attire mon regard : les mots rabais et mise au point d'ordinateur. Avouez que 30 $ de rabais en gros caractère ça accroche toujours l'oeil. En plus, pour un technicien comme moi, la mise au point d'un ordinateur par eux, ça m'intriguait. Je regarde de plus près pour me rendre compte que le prix régulier est de 129$. Wow ! Jolie somme à déboursée pour une simple mise à jour. Il ne m'en fallait pas plus pour que je téléphone à un magasin afin de parler à un technicien de l'équipe ETF (dis avec une voix à la Georges Welland). Je débute ma mini enquête avec le bureau en gros du Centre Laval à Laval, QC (Laval semble évident mais je suis lu en France aussi). Là, le téléphone sonne, sonne et sonne encore durant environ 3 minutes alors je raccroche le main libre. Deuxième tentative, le magasin du Carrefour Laval (bon ok vous avez compris...du QC). Là, le technicien semble avoir en horreur le téléphone car sa réponse fût très brève. Ma question était : Que faite vous lors de votre mise au point à 129 $ sur un ordinateur à domicile ? Sa réponse fût tout aussi claire et rapide que ma question quoique que non satisfaisante pour le technicien que je suis et pour le montant demandé. Il me réponds : "Nous vérifions quels programmes sont chargés au démarrage de Windows et nous vérifions que vous avez assez de RAM" (mémoire vive). Je réponds c'est tout ? Il me dit que oui. Je le remercie bien bas et je termine mon appel avec une question sur leurs heures de service question de ne pas avoir l'air trop bizarre. J'étais estomaqué de voir le genre de service offert pour 129 $ Merde, quand je trouve des prix comme ceux là, je me dis que je ne charge pas assez cher ! ;-)

Ma troisième tentative à été faite au magasin de Ste-Dorothée... oui toujours à Laval. Non, je ne fait pas une fixation sur cette ville mais j'aime bien le mot Laval car on peut le prononcé autant à l'endroit qu'a l'envers ainsi qu'avec des combinaisons amusante comme : Connais-tu Collosus à Laval ? (inside joke avec mon frère) ;-) Bon, pour en revenir à nos moutons je dirais que le technicien du troisième magasin à été très gentil. Tommy à pris la peine de me rappeler juste avant de terminer sa journée pour répondre à la même question que tantôt. Malheureusement, toujours la même réponse mais avec plus d'entrain et de passion dans la voix. Désolé, mais c'est quelque chose que j'observe quand je parle avec des techniciens. Tommy me confirme que l'entretien à domicile ne dure jamais plus d'une heure et qu'elle comporte une analyse des fichiers de démarrage et la vérification de la quantité de mémoire vive ainsi que son taux d'utilisation. Je m'assure avec lui qu'il ne font rien d'autre la réponse est la même que auparavant. Rien de plus n'est fait lors de cette visite.

Lors de mon enquête, j'ai remarqué cette tendance à vérifier rapidement s'il y a assez de RAM et du côté du démarrage de Windows. Je comprends très bien pourquoi ils font cela mais c'est loin d'être assez si on veut faire une vraie mise au point. Que font t-ils si ils tombent sur un PC Windows infecté avec une multitude de malware et de trojans ? Ils en auraient bien pour 2 à 4 heures sur place pour faire un bon travail. Personne chez Bureau en Gros ne m'ont parlé de défragmentation, nettoyage du Prefetch de Windows ou encore très important, le nettoyage de la poussière à l'intérieur du PC qui occasionne toujours de la surchauffe. Bref, j'étais curieux de voir qu'est-ce que l'on obtenait pour ce prix et je suis déçu pour les gens qui ne connaissent rien aux ordinateurs. Peut être vaut-il mieux encourager les plus petits dans ce domaine, question d'en avoir vraiment pour son argent.

4 minutes et 18 secondes

C'est la journée des statistiques. Saviez-vous que, durant le dernier mois, vous avez passé quatre minutes et dix huit secondes en moyenne durant vos visites sur mon blogue ce mois dernier. Au total, 2061 admirateurs (trices) ont visités mon blogue le mois dernier.

Cinéma à 5 $ mon oeil

Dernièrement, les billets d’admission sont offerts à 5 $ le mardi et le mercredi par le groupe Cinémas Guzzo. On sent bien l'effort pour attirer les gens en salle de la part de ce groupe. Avant d'investir dans l'industrie des salles de cinéma, allez lire cet article intéressant chez Canoë Argent qui laisse entrevoir des temps difficiles pour les salles qui fonctionnent comme Guzzo, sans factures.

Explications : Le groupe Guzzo ne remet jamais de facture sur les transactions d'articles des concessions (bouffe, friandises etc.). De plus, ils n'acceptent que l'argent "cash" à leurs concessions ainsi qu'à l'achat des billets d'admission. L'article de Canoë Argent évoque que Revenu Québec tente d'aller plus loin dans son contrôle financier pour les ventes sans factures et que Guzzo s'en offusque. À mon avis, si Revenu Québec resserre son contrôle sur cette industrie c'est qu'il y a forcément des pertes dans ce secteur pour Québec.

Combien avez vous payé votre dernier combo Pop Corn chez Guzzo ou Famous Players lors de votre dernière visite ? 4, 6, 8 $ ou plus, enfin assurément plus cher que votre billet d'admission du mardi ou du mercredi, alors je trouve normal que Revenu Québec veuille aussi le savoir. Non ? Cela représente beaucoup d'argent dans une année. Moi, en tant que petit payeur de taxe, je trouve normal de la part des gouvernements de demander des comptes aux compagnies alors qu'avec nous ils ont la main dans nos culottes assez facilement au mois de mars dans le temps de l'impôt. Toute personne ou entreprise est redevable au ministère du revenu et je ne comprends pas pourquoi le groupe Guzzo, ou tout autre, pourrait bénéficier de ce genre d'échappatoire fiscale.

Comme disait ma mère, c'est avec des cents que l'on fait des piastres et les cinémas ont bien compris que c'est avec des piastres sans facture que l'on fait des millions sans facture.

Insécurité sans fil dans le Protégez-Vous

Malgré ce que suggère le magazine Protégez-Vous de septembre 2007 concernant la sécurité sans fil à la maison, il n'en reste pas moins que de sécurisé un lien sans fil à la maison est une entreprise risquée avec les méthodes de chiffrement actuelles. L'utilisation des produits recommander dans le magazine Protégez-Vous pourrait vous procurer un faux sentiment de sécurité. Je m'explique.

Pourquoi suis-je si pessimiste face à leur article à la noix ? C'est qu'au Defcon de cette année, j'ai assisté à la conférence de Vivek Ramachandran, chercheur senior en sécurité sans fil chez AirTight Networks. Qu'avais t-il à dire de si grave qui rendais le chiffrement WEP avec "cloaking" totalement inutile (encore une fois) ? Eh bien, il nous a prouvé grâce à des tests fait dans leurs labos que certains outils logiciels et algorithmes mathématique permettait de "cracker" les clés WEP avec "cloaking" qui sont sensées sécurisées vos communications sans fil entre vos routeurs et vos cartes réseaux WI-FI. En gros, votre réseau ne sera pas protéger longtemps si vous le sécurisé avec chiffrement WEP par "cloaking".

Comment faire alors ? Premièrement, utiliser plusieurs méthodes simultanées afin de compliquer la tâche aux intrus. Autorisé seulement le nombre de carte sans fil nécessaire qui doit se brancher à votre routeur mais encore il faut aller plus loin en filtrant les MAC adresses des cartes réseaux afin de n'accepter que celles ayant le numéro de MAC autorisé préalablement dans le router. Choisir un meilleur format de chiffrement que le WEP comme le WPA ou le WPA2 avec une clé minimum de 256 bits. Depuis 2006, pour être certifié WI-FI un périphérique sans fil doit obligatoirement supporter le chiffrement WPA ou WPA2 à même son firmware.

Finalement un logiciel pare-feu n'est jamais de trop dans un ordinateur branché en permanence à Internet haute vitesse et c'est bien là seule bonne chose que Protégez-Vous a pu faire en en parlant dans leur article. Encore, faut t-il savoir comment s'en servir et être en mesure d'interpréter les messages envoyés par vos logiciels de protection. Si tout ceci vous inquiète, vous dépasse et semble au dessus de vos forces, ne vous décourager pas. Utilisez votre courriel pendant qu'il fonctionne encore et écrivez-moi afin de me demander de l'aide. Ne soyez pas gêner, je me ferai un plaisir de sécurisé votre installation tout en vous donnant un petit cours afin d'éviter les mauvaises surprises d'Internet à un coût raisonnable. ;-)

Et voici ce qui risque de vous arriver dans un Hotspot sans chiffrement. (Preuve de l'exploit en photo prise au Defcon)

Article sur le WEP craqué en moins de 60 secondes.

Cet autre article est passé date car la technique de AirTight Networks défait les espoirs de AirDefense.

Mises à jour Windows dans le décor

Souvent, l'utilisation de Windows sur des systèmes d'information du réseau de la santé donne des résultats bizarres. Voici un bel exemple qui est heureusement sans conséquence sur les soins aux patients.

Moniteur entrée des médecins
Moniteur sur l'état d'occupation de l'urgence à l'hôpital du Sacré-Coeur en fonctionnement normal.

moniteurmaj
Moniteur sur l'état d'occupation de l'urgence à l'hôpital du Sacré-Coeur mais avec une mise à jour Windows masquant bizarrement le taux d'occupation de l'urgence.

Vol inaugural de l'A380

A380

C'est le 27 août 2007 que s'ouvre sur eBay la vente aux enchères des premiers billets pour le vol inaugural de l'A380 de la compagnie Singapore Airlines prévu le 25 octobre 2007. Alors, si voyager en aller simple de Singapour à Sydney fait votre affaire alors ce voyage est pour vous. Si vous sortez vivant (joke) de votre voyage, vous obtiendrai un certificat attestant que vous étiez à bord du premier vol commercial d'un A380. Cool non ? :-)

À défaut de faire ce voyage, vous pouvez toujours commander sur eBay le modèle réduit du A380 de Singapore Airlines.

Panoramio: Un bel exemple de photos géotaggées

Un ami m'a envoyé le site Panoramio. Voici un bel exemple de ce que l'on peut faire avec Google Earth et nos photos. Déjà dans Flickr on peut géotaggées nos photos comme dans le site de Panoramio. J'ai effectué une recherche par nom de ville dans le site afin de voir si ma ville natale (Mégantic) y était répertoriée. Déception, une seule photo prise à la Baie des Sables par un utilisateur anonyme en plus. En contre partie, la même recherche dans Flickr me retourne 183 résultats. Je crois que je vais ajouter quelques photos dans Panoramio. :-)

Disques durs "solid-state"

Devrais t-on continuer de parler de disque dur, disque dur "flash" ou disque dur à mémoire étant donné qu'il n'y a plus aucun plateaux à l'intérieur de ces nouveaux composantes de stockage ? Quoi qu'il en soit, l'équipe de Tom's Hardware a testé ce périphérique entièrement basé sur de la mémoire flash et qui est maintenant commercialisé à grande échelle.

N'ayant pas de mécanique, ce périphérique gagne en silence et en fiabilité. Malgré son coût de trois à quatre fois plus élevée pour une capacité de trois à quatre fois moindre qu'un disque dur traditionnel, la conclusion de leurs tests est favorable à cette nouvelle technologie. Pour l'instant, si vous avez 400 $ US à dépenser pour un disque de 32 GB allez-y. Moi, je vais attendre un peu et continuer d'utiliser mon Raptor 10K tours/min. ;-)

Resto-cinéma ou Cinéma-resto ?

Samedi après-midi et je me dis pourquoi pas un petit cinéma ? Pourquoi pas le film Les 3 petits cochons ?

Sans le savoir, j'ai suivi le conseil de Jean-Luc en allant voir ce film et j'ai bien fait car j'ai vraiment rit. À mon avis, le sexe est revu et corrigé dans ce film et il rappellera à certains couples que le sexe fait toujours parti intégrante de la vie !

Après le cinéma j'ai découvert un resto qu'il y a longtemps que je voulais essayer. Le Khyber Pass avec sa cuisine Afghane à Laval. J’en avait déjà parlé à ma copine mais voyant la moue que sa bouche faisait je n’avait pas plus insisté. Et là aujourd’hui comme une révélation venant d’elle elle me propose d’essayer ce resto.

Qui a dit qu'il était plus simple d'attendre qu'une femme change d'idée plutôt que d'essayer de la convaincre ? En tout cas en voilà un bel exemple.

Bref, pour en revenir au restaurant, voici un résumé trouvé ici sur le site de Montréal Plus.ca qui n'exagère en rien l'expérience que nous avons vécue ce soir dans ce restaurant.

"Les viandes, pour la plupart mijotées longtemps dans des sauces ou marinées, composent la majorité du menu. Si vous êtes un amateur d'agneau, celui-ci, très tendre, est un incontournable. La plupart des plats sont accompagnés de riz basmati, parfois aromatisé avec différentes épices. Pour le dessert, une crème de riz parfumée à l’eau de rose et saupoudrée de pistaches laisse languir un délicieux parfum en bouche."

News anchors can't stop laughing at falling model

glumbert.com - News anchors can't stop laughing at falling model

Retour dans le temps

Un p'tit retour dans le temps avec Steve Wozniak, le génie derrière le Apple II.


Enregistrement de TLMEP

Les demandes pour assister à l'enregistrement de la nouvelle saison de Tout le monde en parle sont maintenant acceptées via le formulaire suivant chez Radio-Canada :

www.radio-canada.ca/television/tout_le_monde_en_parle/assistez/index.shtml

L'histoire d'un Hoax sur carte bancaire

C'est le genre d'histoire qui a débutée par courriel et qui s'est ensuite amplifiée par courriel comme ici pour être ensuite infirmée ici sur Hoaxbuster. Desjardins fut gêné par une employée dans cette histoire. La preuve que l'on peut être "slow" du cerveau et travailler dans une caisse. Dans la logique de ce Hoax, imaginez deux secondes si votre NIP était 2772. La police débarquerait au guichet à chaque retrait de votre part ! ;-)

Retour de vacances

Petit lundi aujourd’hui mais grosse semaine ? Je n'espère pas trop car je me sens comme si j'avais encore les pieds dans le sable. Maudit que les vacances ont passées vite cette année.

Tout près du ciel au Mont-Mégantic

MontMegantic2007 008MontMegantic2007 011

Aujourd'hui, sur le chemin du retour à Montréal, nous avons bifurqué vers le parc national du Mont-Mégantic afin de visiter son ASTROLab et son télescope à mirroir principal de 1,6 m. Même si je suis natif de la ville de Lac-Mégantic je n'ai jamais assisté aux présentations faites à l'ASTROLab. Probablement parce que son absence y était pour beaucoup. Dans ma jeunesse on allait sur le mont afin de contempler le panorama ou le ciel mais c'est tout. On était loin d'être des astronomes amateurs et c'est encore le cas. Au pied du mont, pas de guérite pas d'infrastructures pas de rien à cette époque.


En passant, félicitations à la ville de Lac-Mégantic qui a modifié tout son éclairage de rue afin d'être moins polluante lumineusement parlant pour l'observatoire du Mont-Mégantic (et surtout plus économe en énergie). Il reste à la ville de Sherbrooke de faire un effort. Elle occasionne bien des maux de têtes aux chercheurs qui utilisent l'observatoire. Selon Mme Malo, étudiante en astronomie à la maîtrise à l'université de Montréal, Sherbrooke prendra en considération la pollution lumineuse qui incommode l'observatoire dans ses plans d'urbanisme futurs. En 25 ans seulement, la pollution lumineuse des villes environnantes a fait diminuer la sensibilité du télescope de plus de 50% selon l'astronome présentatrice. J'ai mis quelques photos de cette journée intitulées montmegantic2007 dans cet album sur Flickr.

Le lac en fête de Lac-Mégantic

Question de stimuler son économie locale, ma ville natale attire maintenant les touristes en ses lieux avec une fête. Le lac en fête se déroule du 10 au 12 août tout près du Lac bien entendu et comme je suis dans la région j'en ai profité hier pour aller voir les feux d'artifice musicaux intitulés "SALSA PICANTE !». Au départ, le nom ne me disait rien mais les feux furent divertissants. J'aurai quelques photos de ça, juste ici pour vous très bientôt.

Je n'ai rien contre cet événement mais je m'ennui de l’époque ou un autre événement attirait tout aussi bien les gens à Lac-Mégantic. C'était "La Semaine du Grand Galop". Quelque uns d'entre vous s’en rappel ? On se serait cru dans un voyage dans le temps à l'époque du Far-West. Le centre-ville prenait des allures de véritable ville du Far-West avec des devantures de magasin totalement reconstruites avec du bois de perche. Les bar devenait des saloons et une prison était improvisée afin de coffrer les contrevenants qui ne portaient pas le macaron officiel. Une légère amende au coût d'un macaron vous sortait vite du pétrin. Tout le monde se costumait. Je me souviens encore des habits de cow-boys que l'on sortait frénétiquement de la garde-robe du sous-sol quand arrivait cette semaine fébrile en activités pour les minis cow-boys que nous étions à l'époque. Ah ! C'était le bon temps. Je suis trop nostalgique ! ;-)

Douces folies d'été

Lac aux AraignéesPlage au Lac aux Araignées


La fin de semaine débute par une visite chez mes parents à Lac-Mégantic. J'en ai profité pour aller faire une baignade dans un autre lac des environs. Le lac Aux Araignées (n'ayez crainte il n'y en a pas plus qu'ailleurs), détiens ce nom pour sa forme en araignée remarquable à vol d'oiseau. Le sable fin de sa plage et de son fond marin ainsi que la température très chaude de son eau sont deux avantages importants de ce lac (78 F aujourd'hui puis elle supposée être froide). C'est vrai que le sable est fin, propre et sans cailloux.

Une particularité de cette baie, c'est la profondeur maximum de l'eau dans la zone de baignade qui ne dépasse pas les trois pieds et ce même à plus de 300 pieds de la plage. Si jamais vous prévoyez vous rendre dans le comté de Frontenac à la plage publique du Lac Aux Araignées, emportez vous un peu d'argent pour les deux dollars par personne pour les frais d'accès. C'est vraiment pas cher pour la qualité de l'endroit. Sur place; tables à pique-nique, cabanons pour se changer et toilettes. Bonne baignade.

Trucs à partager

Je reçois, à l'occasion, ce genre de trucs par courriel. Si ils vous sont utiles alors tant mieux. . J'aimerais bien avoir vos opinions sur ceux-ci. Personnellement, je les connais tous car mes parents étaient abonnés au Sélection du Reader's Digest durant 30 ans. ;-)

1. Mettez une guimauve miniature au fond d'un cornet pointu pour éviter les dégâts de crème glacée dégoulinante.

2. Placez une pomme dans un sac de pommes de terre pour éviter la pourriture.

3. Pour éviter que les coquilles d'oeuf craquent, ajoutez une pincée de sel à votre eau bouillante.

4. Avant de presser vos carrés de Rice Krispies dans le plat, mouillez vos mains à l'eau froide et les guimauves ne vous colleront pas aux mains.

5. Pour extraire tout le jus d'un citron, laissez-le à la température de la pièce et roulez-le fermement sur le comptoir avant de le presser.

6. Pour enlever aisément le brûlé au fond des casseroles, mettez une à deux gouttes de savon à vaisselle et assez d'eau pour couvrir le fond du chaudron. Ensuite, amenez-le tout à ébullition sur la cuisinière.

7. Enduisez vos Tupperware de spray à cuisson antiadhésif avant d'y mettre vos sauces aux tomates ou à spaghetti et ils ne resteront pas tâchés.

8. Lorsqu'une recette vous demande d'enfariner un moule, mettez-y le mélange d'ingrédients secs de votre gâteau (au lieu de la farine). Votre gâteau, une fois cuit, ne sera pas enduit d'une poudre blanche à l'extérieur.

9. Si vous avez accidentellement trop salé un plat lorsqu'il est presque prêt, jetez-y une pomme de terre pelée et elle absorbera l'excédent de sel.

10. Emballez votre céleri dans un papier d'aluminium avant de le réfrigérer et il se conservera plus longtemps.

11. Placez une tranche de pomme dans la cassonade durcie et la cassonade ramollira.

12. Lorsque vous faites cuire votre maïs, mettez-y une pincée de sucre pour l'aider à extraire toutes ses saveurs naturellement douces et sucrées.

13. Pour savoir si un oeuf est encore frais, immergez-le dans l'eau tiède salée. S'il coule, il est frais. S'il demeure à la surface, il n'est plus bon.

14. Cure de maux de tête : couper une limette en deux et frottez-la sur votre front. Les lancements partiront.

15. Ne jetez pas vos restes de vin. Congelez-les dans des bacs à glaçons pour utilisation future dans vos recettes.

16. Si vous avez de la difficulté à ouvrir vos pots, mettez des gants de latex pour laver la vaisselle. Ça vous donne une prise moins glissante qui aide à ouvrir les couvercles.

17. Si vous êtes embêtés par les piqûres de moustiques, essayez d'appliquer du savon sur la piqûre. Cela vous soulagera instantanément.

18. Vous êtes envahis par les fourmis. On dit de ne jamais franchir une ligne tracée à la craie. Alors, dessinez sur votre plancher une ligne de craie où les fourmis ont tendance à marcher. Vous constaterez par vous-mêmes le résultat.

19. Utilisez du désodorisant à salle de bain en aérosol pour laver vos miroirs. Ça fait un excellent travail et ça laisse une odeur agréable.

20. Faites une faveur à vos amis. Passez-leur ce message ! (Pour faire un chiffre rond mais sans rapport)

7 livres en trop

Seulement 7 livres en trop dans nos bagages nous ont coûtés une surprime de 25 $ US à moi et ma copine à l'aéroport de Las Vegas. Bizarrement on avait seulement quelques T-shirt de plus dans nos valises. Alors d'où provient tout ce surpoids ?

Un petit conseil si vous voyager par avion. Allouer vous toujours un 10 à 15 livres de jeu par rapport à la limite maximale de poids permise par les compagnies d'aviation. Il suffit d'un écart minime entre les 2 balances (celle de départ à l'origine et celle de départ à destination) pour vous faire payer une prime (25$ dans mon cas) de surpoids. Ayant droit à 2 valises de soute dans la plupart des compagnies, acheter vous donc une autre valise pour transférer du poids dans cette 2e valise avant votre arrivée à l'aéroport. Vous serez quand même gagnant de payer pour l'achat d’une 2e valise. Un bon truc, emportez de la bouffe autorisée dont vous bourrer votre 2e valise avant votre départ. Vider son contenu dans votre estomac durant le reste de votre voyage. Par la suite, servez vous en pour rapporter les cadeaux ! J'ai eu ma leçon lors de ce voyage et je ne me ferais plus prendre à ce petit jeu par un aéroport américain.

South Strip 5h15 du matin

Welcome sign Las Vegas


La journée d'hier était si chargée que j'ai oublié de changer mon "voucher" de 50 $ du casino Luxor oublié dans ma poche. Vous vous rappeler le billet que j'ai écrit sur les tickets d'encaisse du casino de Montréal ? C'est le même principe ici à Vegas et il est impératif de faire changer son ticket d'encaisse "voucher" avant de quitter le casino qui l'a émis car il ne sera pas honoré ailleurs. Je retourne donc sur le "South Strip" très tôt ce matin car notre transport pour l'aéroport est à 8 h et notre vol à 10h35. Pis c'est quand même 50 $ US.

La scène qui m’attend là est totalement différente de celle que j'ai vue avant d'aller dormir quelques heures plus tôt. Le soleil n'est pas encore levé sur la Strip et elle est presque déserte. Seulement quelques corps mort étendus dans quelques abris d'autobus et des employés de la ville qui s'efforcent avec un étonnant succès à faire disparaître les excès des visiteurs de la veille. Tout ceci fait parti d'un cycle continuel qui donne à Las Vegas une apparence que tout est beau et que tout est bien malgré le fait que l'on sache que ce n'est pas vrai du tout. Donc à chaque matin, après le lever du soleil, les touristes reprennent possession de cette "Strip" toute belle et propre exempte de détritus, autant ceux inertes que vivants. J'ai donc vu l'envers de la médaille en me rendant si tôt au Luxor.

Le Luxor étant passablement éloigné du Wynn (3.1 KM) j'utilise le service d'autobus qui sillone la "Strip" nommé "The Deuce". Ma passe d'autobus était encore valide l'ayant achetée vers 9h00 le matin précédant. En passant, la commission de transport de Vegas offre une passe d'autobus à 5$ pour 24h et elle est bonne sur tout son réseau, pas seulement la "Strip". C'est bien pratique si vous avez l'intention de faire plusieurs arrêts sur la "Strip". Par contre, un aller-retour au centre-ville ne vaut pas la peine de prendre cette passe quotidienne étant donné le coût de l'admission dans l'autobus de seulement 2 $ pour un aller ou un retour. Un autre point intéressant, les vélos sont bienvenus sur les transports en communs. En effet, j'ai remarqué que certains autobus sont équipés d'un support double à vélo sur le devant du véhicule. Les handicapés on aussi leur place réservé dans chaque autobus.

Une fois mon argent récupéré au Luxor, je décide de profiter du moment avec le soleil qui se lève sur les montagnes de la vallée de Las Vegas pour me rendre quelques kilomètres plus loin afin de photographier l'emblématique affiche (voir ci haut) qui souhaite la bienvenue aux visiteurs de Las Vegas avant de retourner faire mes valises. Disons simplement que je rêvait de voir cette affiche mais des fois la réalité est moins belle que prévue. L'affiche est bien là et réelle mais elle me semble quelque peu fatiguée. Elle contraste beaucoup du reste de la ville qui semble si moderne et luxueuse. Comme une vielle grand-mère que l'on respecte et qui aurait vu passer bien des "gamblers", je la regarde une dernière fois avant d'activer mon déclencheur à plusieurs reprises. Finalement, j'ai ma photo fetish et je suis bien content. Retournons à l'hôtel maintenant. En revenant, tout près de l'affiche que je viens de prendre en photo, je passe devant les vestiges (il est fermé) de ce qui a du être un casino achalandé à une autre époque, le Klondike. Lui aussi contraste énormément avec les casinos de 60 étages que l'on construit de nos jours dans cette ville.

Dernière journée : tournée éclair des casinos

Déjà la dernière journée de notre séjour dans Las Vegas sortie de nul part en plein désert il y 102 ans. Nous avions comme plan de visiter les casinos du "South Strip" en début de journée et par la suite se rendre au centre-ville pour y souper. C'est ce que nous avons fait malgré la chaleur accablante qui régnait sur Las Vegas boulevard. Après le souper au Golden Nugget, nous avons assisté aux différents spectacles gratuits de la rue Fremont dont son spectacle visuel. J'ai filmé deux petites vidéos que j'ai mises ici et ici afin de vous donner une idée de l'ampleur de ce spectacle. Nous sommes revenus vers le "South Strip" en fin de soirée afin de voir un autre spectacle, celui du Bellagio avec ses jets d'eau synchronisés sur différentes musiques sélectionnées. Un seul mot : grandiose.

J'ajoute graduellement les photos de ce voyage dans cet album sur mon Flickr.

Température : 102 degrés, humidité : 8 %

Une superbe journée ici pour la dernière du Defcon. J'ai le cerveau plein à ras bord de nouveaux exploits informatique. La chaleure est suffocante et cela fait vraiment contraste avec la pluie de mon arrivée. Quinze minutes de marche sur le Strip et je perd une (1) livre (d'eau) sans même suer tellement le vent est chaud. Ce soir le plan de match; visiter le downtown Vegas. La rue Fremont avec toutes ses lumières risque de nous donner une écoeurantite aigue des lumières et des sons mais bon, je ne m'en plaint pas car c'est pour ça aussi que j'y suis venu après tout. À plus tard.

Defcon 15: jour 2

La 2ième journée s'annonçait très occupée et ce fut le cas. Il fallais souvent être à deux endroits en même temps à cause des conférences parallèles. Certaines étaient de grande qualité avec des spécialistes comme Vitaliy Kamlyuk, analyste virus senior chez Kaspersky Lab. On lui pardonnait son fort accent russe car la qualité de sa présentation valait le coup. Il y a eu aussi une présentation sur les futurs dangers de connecter des appareils électroménagers dans Internet par Dror Shalev, expert en sécurité chez Check Point Software Technologies. Les technologies sans fil comme le Wi-Fi on aussi eu plusieurs présentations dont celle de Pilgrim sur comment devenir un Ninja du Wi-Fi.

FYI: la programmation de samedi est ici.

Defcon 15: jour 1

Wow, à prime abord, ce n'est pas rassurant de voir autant de Hackers dans le même hôtel mais c'est pas tous du mauvais monde comme dirais ma mère. Ici on doit bien être entre 6000 et 7000 au Riviera de Las Vegas. Je vous écrit depuis le réseau du Defcon, le réseau le plus hostile au monde en ce moment. Mon billet sera dont très court. Je le compléterai en dehors de ces murs.

Le Rêve au Wynn

Ce soir je suis allé voir un beau "show" au théatre de mon hôtel. Le Rêve de Franco Dragone est tout simplement éblouissant. Un spectacle aquatique vraiment impressionnant. Si vous passer par Vegas n'hésiter pas et planifier-le à votre soirée. Malheureusement la photographie n'est pas permise donc seule ma mémoire sera utile pour vous raconter tout cela à mon retour.

La pluie du désert

Si j'avais eu à offrir la lune à quelqu'un j'aurais pu faire encore mieux. J'aurais pu offrir un orage en plein désert. À mon arrivée à Las Vegas on a du resté 1 heure dans l'avion à cause des éclairs et de l'orage qui sévissait. Parait que les employés extérieur de l'aéroport ne sont pas autoriser à se faire électrocuter sur le tarmac. ;-) Quel début de vacances. Grrrrr !