Y'a rien d'anormal à saluer un confrère de travail (même si c'est un gars de l'informatique ;-) ) et de lui souhaiter une bonne St-Jean Baptiste. Rien d'anormal non plus de faire la même chose avec la serveuse du Chenoys. Mais les réponses peuvent parfois étonnées. En voici deux d'aujourd'hui.

Moi : Bonne St-Jean Étienne !
Étienne : Yessss man !
Moi : :-| (???)

Moi : Bonne St-Jean madame la serveuse (francophone) !
Serveuse : Yeah ! That's it !
Moi : :-| (???)


On remarque tout de suite dans leurs réponses une forte appartenance à ce Québec francophone vous ne trouvez pas ?