Aujourd'hui j'ai vécu le dénouement d'un épisode à la hauteur de mon concessionnaire Cité Nissan ayant débuté le 5 avril 2007. Cette histoire n'a rien d'originale mais elle m'a causée un stress inutile (selon ma copine car moi j'avais pas remarqué). J'étais à deux cheveux de me faire enculer de 725 $ plus taxes par mon concessionnaire pour des réparations inutiles pourtant approuvées par un devis de réparation m'ayant coûté 45 $. Je me sens stupide d'avoir payé pour obtenir un diagnostique bâclé.

Je m'explique. Quelques temps avant de prendre rendez-vous le 5 avril, j'ai remarqué un bruit lors de la conduite de mon auto. Un bruit de cognement en tournant le volant dans un sens ou dans l'autre. Ce bruit était peut être le signe d'une défectuosité mécanique ou autre. Je décide de m'en assuré en demandant à mon concessionnaire de vérifier cela. Suite à leur inspection, le verdict de remplacement des deux tables de suspension est formel. C'est écris noir sur blanc sur le bordereau de travail.

Aujourd'hui je prends congé au travail en après-midi et je décide d'aller voir un autre mécanicien afin d'avoir un deuxième avis. Monsieur Lepage, un mécanicien d'expérience, n'a pas eu à chercher bien longtemps pour découvrir que le remplacement des pièces préconisées par Cité Nissan c'était de la foutaise. Le bruit provenait de la crémaillère. Ma crémaillère, vous vous rappeler ? Elle avait été changée sous garantie l'an passé au mois de juin. (Rappelez-vous mon billet sur cette affaire) Il m'apparaissait impossible qu'elle soit déjà défectueuse. Le vieux mécano me conseille donc d'aller voir un autre garage Nissan afin de faire vérifier la pièce encore sous garantie. J'arrive donc chez Chomeday Nissan et j'explique mon problème au mécano Pierre. Il fronce les sourcils en entendant le bruit sous le véhicule. Il semblait déjà convaincu du problème. Je lui avais expliqué que la crémaillère avait été remplacée l'an passé, il s'est tout de suite assuré que la pièce était solidement installée. Il découvrit rapidement qu'un boulon de fixation de la crémaillère s'était relâché depuis son installation en juin passé. Les deux mécanos qui ont inspecté mon auto aujourd'hui n'ont pas voulu de mon argent tellement ce problème est simpliste pour ne pas dire niaiseux pour un professionnel.

Bref, une histoire niaiseuse qui aurait pu prendre des proportions coûteuses pour rien. Je trouvais fâcheux de devoir investir sur un véhicule que je m'apprêtais à vendre. Finalement, un simple boulon desserré était la cause de mon problème. Selon vous, devrais-je me faire rembourser les frais de diagnostique erronés effectué chez Cité Nissan ? Si oui, comment procédé ? Une chose est certaine, lorsque j'ai quitté Cité Nissan le 5 avril, ma carte de crédit était facturée de 45 $, Cité Nissan avait son argent et moi j'avais en poche un diagnostique mécanique qui ne valait rien et qui aurait pu coûter cher à un consommateur insouciant. Faites attention, suivez votre instinct et demandez donc un deuxième avis lors de vos réparations mécaniques majeures.