Quel est le lien avec le Canadien et l'industrie du cinéma ? Eh bien ! Ils nous prennent de plus en plus pour des cons. Premièrement, il y a le Canadien de Montréal avec ses prix exorbitants pour ses billets de saison (lire cette nouvelle de Yvon Laprade). Imaginez, un billet dans la section rouge «A» coûte 4525,02 $ par an. Une bière dans un verre en plastique avec ça ? Ching ching 9,75 $ de plus ! Une augmentation entre 3 à 5 % des billets de saison qui va sûrement se reflétée sur le prix des billets standards qui ne sont déjà plus abordables pour les gens moins nantis.

Deuxièmement, il y a l'industrie du cinéma américaine qui se moque tout simplement du Québec en allant faire traduire ses films en France. N'allez tout simplement pas voir le film Shrek 3 car c'est rempli de jargons parisiens qui ne feront vraiment pas rire vos enfants. De plus, l'histoire de Shrek 3 est la moins réussie des trois films. Allez lire cette critique de Karl Filion de Cinoche.com

C'est une question d'offre et de demande après tout. Essayons de renverser la vapeur en les boycottant. Après tout, ils sont grands parce que nous sommes parfois à genoux.