Une deuxième journée au Carnaval de Québec bien remplie.

Vers 13h00 on se dirige au bassin Louise afin de voir le départ des courses en canot sur le fleuve St-Laurent. Ma "blonde" est déjà écœurée par le froid en arrivant aux courses après 25 minutes de marche. Son intérêt pour cette course étant de nul à faible, nous quittons les courses pour une petite marche dans le petit Champlain et ses galeries d'art. Cela allait sûrement nous protéger du vent et de la chicane. Le dos au fleuve en direction du petit Champlain, on entendait les commentateurs qui décrivaient la course d'une façon tellement enjouée que même un néophyte en la matière aurait trouvée la course intéressante. Ensuite, on est passé en haute ville par le grand escalier afin de se diriger vers les plaines d'Abraham. Le froid aidant on avait besoin d'un arrêt au palais de Bonhomme pour se réchauffer en y buvant un Ti-Caribou. Je sais que boire de l'alcool pour se réchauffer c'est illusoire mais on aurait dit que ça marchait pour vraie cette journée là. Prochaine destination, les plaines et l'international de sculpture. En général, les activités y étaient plus diversifiées et en plus grand nombre que l'année dernière pour cette première fin de semaine du Carnaval. Tout ceci a un prix mais il est bien raisonnable grâce à l'achat de l'effigie de Bonhomme à 10$. Cette année, son achat était fortement suggéré si on voulait avoir accès aux différentes activités. La dernière journée au Carnaval de Québec pour un Montréalais se termine plus tôt car trois heures de route nous attendaient. L’année prochaine on n’oubliera pas nos pantalons isolés c’est certain.

Quelques photos de ce voyage sur Flickr.