Les grenouilles vertes

Vous avez peut-être reçu dernièrement dans votre courriel ce test des grenouilles vertes. C'est un petit jeu en Macromedia Flash enregistré dans un fichier Excel. Le but est d'inverser les positions de toutes le grenouilles vertes avec les brunes en cliquant dessus pour les faire sauter.

Pour réussir ce jeu, voici la séquence à effectuée en imaginant que les roches seraient numérotées de 1 à 7 et ce de gauche à droite.

5-3-2-4-6-7-5-3-1-2-4-6-5-3-4

Encore une dernière demain

Ben oui demain c'est la dernière journée pour cotiser à ses REER 2006.

On va encore courir comme des malades à la banque sur l'heure du dîner afin de donner notre argent à un individu en cravate et tout ce que cela va nous rapporter c’est 3 % d'intérêts pendant que lui fera 15 % avec notre cash. Comme c'est notre seule échappatoire fiscal on n'a pas le choix de se soumettre à cet exercice pénible. Allez courage, un dernier petit effort et finissons-en.

Cossette, la dernière hier

Hier soir, j'ai assisté à la dernière représentation du souper spectacle de Sylvain Cossette au Cabaret du Casino de Montréal.

Le répertoire de son spectacle était aussi varié que les personnes présentes dans la salle.

Parcours, un show de près de deux heures sans entracte qui est passé trop vite au dire de ma copine qui a bien appréciée son cadeau.

J'avais quelques réserves à propos du Cabaret du Casino comme endroit de spectacle mais après seulement quelques chansons j'ai vite oublié où j'étais tellement l'ambiance était bonne.

Pour ceux qui l'on manqué, vous aurez l'occasion de le revoir car il s'agissait de sa première série de spectacles au Cabaret du Casino.

Le bon samaritain

Un homme dans la rue est soudainement accosté par un gars particulièrement sale et tout débraillé avec l'allure d'un sans-abri, qui lui quête quelques dollars afin de manger.

Le passant, en bon samaritain, prend son portefeuille, en sort un billet de 10$ et lui demande: Si je vous donne ce billet, allez-vous acheter de la bière au lieu de manger ?"

" Non, il y a maintenant plusieurs années que j'ai arrêté de boire," réplique le sans-abri.

"Allez-vous l'utiliser pour jouer au casino au lieu de manger ?" Demande l'homme.

" Non, je ne joue pas, " dit le sans-abri." J'ai besoin de tout l'argent que l'on veut bien me donner, simplement pour survivre."

" Allez-vous dépenser cet argent pour jouer au golf au lieu d'acheter de la nourriture ? " demande l'homme.

" Vous voulez rire de moi! " Répond le sans-abri. " Il y a plus de vingt ans que je n'ai pas joué au golf! "

" Peut-être allez-vous dépenser cet argent pour le sexe au lieu de la nourriture ? " dit le donateur.

" Et prendre la chance d'attraper le sida pour un pauvre petit 10$!! " S'exclame le sans-abri.

" Bien, " dit l'homme, " Je ne vais pas vous donner l'argent. Toutefois, je vous invite à la maison pour un repas gastronomique que mon épouse vous préparera.

Le sans-abri était abasourdi. " Mais votre femme sera furieuse envers vous pour cette action ? Je suis sale et en guenilles et je dois sentir passablement mauvais! "

Et le bon samaritain de répondre, " Non, soyez tranquille, c'est parfait. Je veux simplement lui faire voir à quoi ressemble un homme qui a laissé tomber la bière, le jeu, le golf et le sexe! "

Source: Caro

Je me souviens...

Si la devise du Québec est "Je me souviens..."
Vous souvenez vous des promesses de cet individu ?


Diversion

La fille en chandail bleu dans cette vidéo nous montre une diversion très efficace afin de terminer rapidement un souper chez les beaux parents. Visionnez ce petit vidéo et pratiquez vous avant, question de crédibilité.



Deep Throat Surprise - Awesome video clips here

Getting fucked

How girls fuck men... ou quel effet a le cuir sur vous ?



Getting Fucked - Click here for this week’s top video clips

The best way to wash a cat

Let's give a try... Minou minou minou !!!


Souvenir de Teccart




À l'époque de cette pub (1979), je jouais à faire des montages avec mon kit électronique Radio Shack ou j'essayais de déjouer mon Merlin électronique. Je ne me souviens pas d'avoir vu cette pub de Teccart à la télévision de Télé 7 (le canal dominant chez nous en 79) mais je me rappel d'avoir eu la piqûre de l’électronique vers la même époque.

Il ne faut pas se fier à cette pub pour dicter la qualité de l'enseignement qui était donné à Teccart. J'ai d'excellents souvenirs de mon passage étudiant à cette école. Teccart a d'ailleurs formé la majeure partie des meilleurs techniciens en électronique au Québec durant plus de 50 ans. Même à mon époque (1995-2000), les profs n'hésitaient pas à rester quelques heures après l'horaire normale afin de faire progresser un labo, un projet et pour répondre à nos éternelles questions. On ressentait la passion dans les tripes de ces professeurs et on aimait ça.

C'était le bon temps, juste avant le "boom" des télécoms. Je dis le bon temps parce qu'en 2000, une bonne partie des meilleurs profs ont quittés le navire afin de profiter eux aussi de la bulle techno en allant travailler pour Nortel et cie. L'esprit de famille était omniprésent à l'intérieur des murs mais je ne sais pas si c'est toujours comme ça aujourd'hui. Je profite de ce billet pour saluer mes anciens profs comme Aurel Munger, Alain Duquette et Christian Riopel.

Meilleur documentaire

Vous souvenez vous de mon billet où je vous racontais que j'allais voir ce film.

J'y suis allé et j'ai écrit ceci.

Je suis satisfait d'avoir écouté la soirée des Jutra car À forces de rêves a remporté le prix pour le meilleur documentaire. Cela m'a permit de voir la binette du réalisateur qui avait l'air mal à l'aise devant la caméra.

Je suis très heureux pour Serge Giguère et son équipe car ce film est vraiment beau et bon.

3 minutes au ralenti

Extrait d'un article du Devoir du 15 février 2007

Le règlement sur le ralenti inutile, adopté l'an dernier, s'est avéré inopérant parce que, défini comme une «nuisance», les policiers devaient remettre les contraventions en mains propres. Le 3 février dernier, a précisé Natacha Beauchesne, de la Ville de Montréal, aucune contravention n'avait encore été enregistrée à la Cour municipale de Montréal.

«Mais les choses vont changer rapidement, a promis Allan de Sousa, parce que 15 des 18 arrondissements de Montréal ont réinscrit l'ancien règlement dans celui sur la circulation, ce qui permettra aux policiers, aux agents de stationnement et aux inspecteurs de sécurité de la Ville de distribuer des contraventions à tous ceux qui dépassent les trois minutes légales sans être dans leur voiture. Les premières contraventions ont commencé à être épinglées dans les pare-brise, la Ville passant à la coercition après les campagnes de sensibilisation.»

Saviez-vous que la technologie permet de temporiser la durée de fonctionnement de certains démarreurs à distance afin de se conformer à n'importe qu'elle loi en vigueur ? Ce n'est pas tous les utilisateurs qui sont au courant que cette programmation est possible. Quand j'ai équipé mon auto neuve d'un démarreur à distance, j'avais à coeur cette donnée. Bien que mon dispositif actuel soit capable de maintenir mon moteur au ralentit jusqu'a 14 minutes avant de s'arrêter, il est très rare que je dépasse les 3 minutes demandées par la ville de Montréal. Le truc c'est de démarrer son auto juste avant de mettre ses bottes d'hiver. Je ne démarre pas mon véhicule à l'avance afin de chauffer l'intérieur mais bien pour que mon moteur soit plus tempéré quand je sors du banc de neige montréalais et que je prends la rue plein de nid de poule. Les sièges chauffant électriques chauffent bien en trois minutes et donnent une sensation que l'auto est plus confortable. Je ne vois pas l'utilité de faire roule l'auto 15 minutes avec tous ces gadgets là.

C'est certain que de se faire geler le cul à - 20 degrés après avoir "gosser" pour sortir de son trou de parking dans une rue mal déneigée par la ville et rouler par la suite dans ces rues ayant des nids de poules tellement gros et profonds qu'on en défonce nos amortisseurs et nos pneus, ça ne nous donne pas le droit de polluer et d'être fâcher. L'idée de vouloir un peu plus de confort dans l'intimité de son auto question d'avaler la pilule du restant ne semble pas plus acceptable par les groupes écologistes. Bon assez déconner.

Pour en revenir avec la nouvelle règlementation de la ville de Montréal, calculons un peu. Combien d'argent en salaire cette nouvelle mesure va coûter à la ville de Montréal ? L'application du règlement m'intrigue aussi... Comment prouver le 3 minutes de ralenti ?

Voici un simple calcul:

~3 minutes de salaire + remplissage de paperasse * Nb interventions journalières * Nb de policiers ou agents = un sacré montant d'argent qui sortiras de la poche de tous les contribuables même si ils respectent le règlement anti-ralenti de la ville.

J'imagine qu'on on réparerais des nids de poules avec ça. J'ai pas les salaires de tout ce beau monde mais allez-y de vos commentaires si vous savez.

Voyager via les blogues

Lou, l'amie de Nathalie une amie blogueuse, est rendue en France et poursuit sa vie là-bas. Elle nous partage ses découvertes dans son billet "Qu'est-ce que c'est ?" et nous met au défi de trouver ce que le dessin de sa photo signifie.

Le doigt dans l'actualité

Bush finger

Continuons dans la même veine qu'hier et parlons encore d'histoires de doigts. Tout dépendant des pays, les doigts peuvent signifiés des trucs différents. Ces deux histoires proviennent du blogue de la fille du Père Noël. C'est sa revue de presse.

Allez lire ça.

www.lafilleduperenoel.net/dotclear/index.php/2006/02/09/182-revue-de-presse

Doigt chocolaté

Une nouvelle trouvée dans Internet.

Un doigt humain, ongle compris, découvert dans une tablette de chocolat !
   
Un Allemand de 28 ans a découvert un bout de doigt humain dans une 
tablette de chocolat à Bischofsheim, dans l'ouest de l'Allemagne, a rapporté 
mercredi la police de Mayence.
  
Le bout de doigt, ongle compris, est apparu au jeune homme à l'ouverture 
de l'emballage de la friandise, un chocolat aux noix entières, qui lui avait 
été envoyé d'Italie par une connaissance.
  
La police de Mayence a été saisie. Le département de médecine légale 
va examiner la macabre découverte.

J'espère seulement que ce n'étais pas un doigt de dame... Ha ! Trop facile !

Franchir le cap du cent visiteurs par jour

Eh ! Oui ! C'est une réalité, je ne peux plus retourner en arrière. Ce blogue a maintenant un fidèle public composé de plus d'une centaine de lecteurs ou lectrices uniques et ce quotidiennement. C'est ce que je constate dans mes statistiques de visiteurs qui semblent éparpillés dans le monde et dans le temps. Cela me fait chaud au coeur. Merci !

Des gens attendent après moi (j'en rêve) pour démarrer leur journée ou bien pour agrémenter leur pause café ou encore se donner des excuses pour ne pas aller dormir... Bref, toutes les raisons sont bonnes pour me lire à toute heure. De toute façon, je suis ouvert 24 heures. ;-)

Pour votre information, j'ai grosso modo 300 billets archivés actuellement sur mon blogue. Pour les néophytes, mes billets précédents sont consultables via la section « Archives » ou en tapant vos mots clés dans la section « Recherche ». Toutes deux sont dans le menu de droite à l'écran.

Encore une fois, un gros merci de me lire avec autant d'assiduité !

François

Virus à l'Hôpital du Sacré-Coeur

Un type bien particulier de virus, sans danger pour les patients cette fois, a fait sont apparition hier après midi à l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal.

Aujourd'hui, le virus informatique a entraîné le dysfonctionnement d'une quarantaine de serveurs roulant Windows 2000 server. Il s'agit du ver Internet nommé WORM_RINBOT.C

Le ver a exploité une faille bien connue de Windows 2000 mais qui était non "patché" dans le réseau de la santé.

Gageons que les employés de l'informatique remettront à plus tard la demande du nouveau titre de spécialiste afin d'augmenter leur échelle salariale.

Vieillir heureux

Vieillir heureux est un retour sur ce billet que j'ai écrit plus tôt dans le mois concernant "À force de rêves".

Suite au visionnement de ce film qui m'a touché, j'ai vraiment eu envie de le commenter. Ce film avait 9 chances sur 10 de me toucher de toute façon. C'était quasiment gagné d'avance.

La mort et la retraite sont des sujets lourds mais quand c'est bien présenter ça vaut le coup. Le cinéaste Serge Giguère a quant à lui réussit son coup avec ce documentaire. J'ai ri et pleuré de joie durant l'écoute, imaginez. Une chance que j'y suis allé seul y en a qui aurait pas compris.

C'est grâce aux expressions fortes et complexes des personnages que ce film exprime si bien la souffrance et la joie vécue par eux. Des perles, d'une spontanéité digne du vrai monde, comme ceux dans ce film.

Par exemple ;

Ray Monde la peintre qui lance comme ça :

« Mon dieu que le plancher est loin »; en allant ramasser un truc par terre.

« Heureusement un coup que je suis sur la toile je ne tremble plus »; en approchant de sa toile avec son pinceau.

Gérard le bûcheron qui dit :

« Y a pas de morceaux pourris de même après moi. »; en tenant entre ses mains un morceau de bois coti qu'il venait d'arracher à une vielle érable.

« J'habite au village avec ma femme, mon gars et moi… »; en parlant de sa nouvelle demeure.

« Tu est beau la dessus » lance la femme de Gérard en parlant de lui apparaissant sur un nouveau portrait de famille et lui de répondre : « Oui mais le plus vieux aussi ! »

Marc-André un insuffisant cardiaque ayant déjà subit des pontages est catégorique, on ne le retrouvera pas mort à rien faire. Il aime l'aéromodélisme et dit :

« Vous allez me retrouver mort dans un champ avec ma « remote » dans main. »

Il ajoute :

« Ne voyez pas le temps en années qui passent mais plutôt en nombre d'été qui reste. Vous verrez que ça change la perspective »; racontant comment le temps passe vite.

« Si c'était mon dernier été, vous seriez pas là en train de filmer. Seriez en train d'aimer à Montréal. »; en parlant au cinéaste Serge Giguère.

Je vous évite les moments plus tristes mais essentiels à cette œuvre cinématographique.

Ce film plein de sagesse et d'humour ne touchera peut être pas un vaste auditoire mais au moins ceux qui auront fait le choix de prendre le temps de le voir et de le comprendre se rendront compte qu'ils sont sur la bonne voie. On ne peut ralentir le temps mais en profitant de la vie avec passion elle pourrait durer plus longtemps ! Qui sait ?

Le message est lancé

Je me cherche un bon samaritain prêt à se débarrasser de son vieux Nikon D70s ou D80.

Je sais, je sais, le Nikon D80 est sorti il y a pas si longtemps mais au rythme où va la société de consommation, je pense que j'ai une bonne chance d'en trouver un dans la blogosphère avant l'été. Avec une garantie prolongée si possible. ;-)

Cette recherche par l'entremise de la blogosphère fonctionne pour vrai, Véro en est la preuve.

YULBlog de février en vidéo

Lors de notre dernière rencontre YULBlog, Laurent en a profité pour filmer la traditionnelle question du mois. Le plus cool c'est bien sûr que j'y apparais à trois reprises à (04:21), (00:35), (00:24) avec mes commentaires pertinents. Le vrai résultat, un document vidéo bien monté avec les URLs des blogueurs (euses). Une bonne méthode pour mettre un visage sur un nom de blogue et diffuser l'information. C'est Véro qui va être jalouse. Comme Laurent dit dans un autre billet, ce n'est pas toujours sérieux YULBlog et on aime bien l'autodérision.

Un burqua pour apaiser les tensions

En ces temps troubles d'accommodements déraisonnables, en voici un qui me satisfait pleinement. Un burqua pour satisfaire tout le monde.
Selon Mediadico, apaiser signifie aussi "satisfaire un désir ".
Que dire de plus... Regardons le petit vidéo.

Commandements raisonnables

LES 10 COMMANDEMENTS

Comment les juifs Ont hérité Des Dix commandements

Dieu alla voir les Arabes et leur dit : 
«J'ai 10 commandements pour vous qui amélioreront votre vie.» 
Les Arabes demandèrent : « C'est quoi Des commandements? » 
Et Dieu répondit : 
« Ce sont Des règles de vie.» 
- Pouvez-vous nous donner un exemple? 
- Tu NE tueras point. 
- Pas tuer? Pas intéressés. 

Alors IL EST allé voir les Noirs et dit : 
« J'ai Des commandements.» 
Les Noirs voulurent un exemple et Dieu dit : 
« Honore ton père et at mère.» 
- Père? On NE connaît pas nos pères. Pas intéressés. 

Il alla voir les Mexicains et dit : 
« J'ai Des commandements.» 
Les Mexicains demandèrent un exemple et Dieu dit : 
« Tu NE voleras point.» 
- Pas voler? Pas intéressés.

Il alla voir les Français avec la même offre. 
- Un exemple?

« Tu NE commettras pas d'adultère.» 
- Pas d'adultère? Pas intéressés. 

Il alla voir les Juifs et dit : 
« J'ai Des commandements.» 
- Commandements? Combien ça coûte? 
- C'est gratuit. 
- OK, on en prend Dix

Source: Mimi

Méchant YULBlog hier !

Ceux d'entres vous qui continuent de suivre à distance l'évolution de la blogosphère montréalaise vont se mordre les doigts de ne pas être venu à la rencontre d'hier. On était plus de 70.

C'était le plus gros de tous les YULBlog à date. Passez voir le billet de André qui a recensé une bonne partie des blogueurs sur place. Pour ma part, j'ai fait plein de nouvelles rencontres (dans l'ordre) :

Daniel bugs.blogue.ca

Marie mdanslabrume.blogspot.com

Dave twoboobsandababy.com

Michel rougesable.blogspot.com

Lyne-la-lune parler-pour-parler.blogspot.com

Josee diesterne.blogspot.com

Julie songtosing.blogspot.com

Sébastien cetobscurobjetdudesir.blogspot.com

Vanou vanou.blogspot.com

et sa Mère www2.blogger.com/profile/16971939732007182553

Annie confessionsduneptitefrisee.blogspot.com

Mary-Céramike Placard, étudiante à l'école de l'humour. (Elle m'a félicité de ne pas avoir regardé sa craque de seins mais bien ses yeux. Bravo le grand ! Ouf !) poula.blogspot.com

Alors convaincus ? Je l'espère !

Petite attaque massive

Selon Associated Press, l'attaque d'hier contre Internet était de grande envergure et n'avait pas eu lieu depuis 2002. Le type d'attaque subit par UltraDNS hier pourrait paralyser une bonne partie du trafic Internet si son exécution était généralisée à tous les serveurs DNS majeurs. Grâce à la distribution en temps réel de la charge (load balancing) vers d'autres serveurs, l'attaque n'a pas été très ressentie chez le simple usager. C'est pour cela que je dis que c'est une petite attaque massive.

La nouvelle via Miami Herald et Sympatico/MSN.

YULBlog de février

L'hiver est arrivé pour vrai depuis quelques semaines et le temps file vite. Déjà le premier mercredi de février et même si l'hiver n'est pas prêt de se terminer, profitez en de belle façon en venant nous rejoindre ce soir à la Quincaillerie sur Rachel. C'est le deuxième YULBlog de l'année. Toutes les infos sur le site habituel.

Parcomètre avec l'ancienne grille horaire.

P.S.: Attention aux parcomètres de Montréal ils sont dorénavant gourmands aussi les lundis, mardis et mercredis soirs jusqu'à 21h00. Plus d'info sur la nouvelle règlementation sur Cyberpresse. Infos sur le transport en général et ses coûts sur Option Transport Durable.

À force de rêves

Voila un film que je compte bien aller voir demain vendredi samedi à l'Ex-Centris. À force de rêves est un documentaire de Serge Giguère. Le même qui nous a donné les documentaires Oscar Thiffault (1988) et Le roi du drum (1991).

Voici un extrait du résumé du film sur le site de Rapide Blanc le producteur et le distributeur de documentaires d'auteur.

Même si la mort s’annonce autour de chacun, il émane de À force de rêves une chaleur et une joie de vivre que la caméra parvient à traduire par la proximité et l’intimité qui lient le cinéaste à ses personnages. Tout le film est là ! Dans cette ambiance positive que les petits désagréments de l’existence ne peuvent altérer. On rend hommage à Serge Giguère d’avoir su être attentif à ces moments de vie, d’avoir su par son habile bricolage donner une forme cinématographique à l’ensemble, d’avoir pris le temps de révéler dans leurs plus fines nuances les précieux enseignements issus d’une sagesse sans prétention.

Avec des parents tous deux à la retraite, j'ai envie de comparer la retraite des artisans de ce film avec celle de mes parents. J'ai envie de me projeter dans le futur en visionnant ce film afin de voir si je suis sur la bonne voie. Je crois que la retraite n'est que le prolongement de ce qu'on a été toute notre vie donc si j'ai à corriger le tire, aussi bien le faire tout de suite. Je n'ai aucune crainte en ce qui concerne la qualité de la retraite de mes parents. Ils ont toujours un petit quelque chose à faire qui les occupent tout le temps. Voila sûrement une partie du secret d'une retraite réussie. Je vous en dirai plus après ce film.

2 ième journée au Carnaval

Une deuxième journée au Carnaval de Québec bien remplie.

Vers 13h00 on se dirige au bassin Louise afin de voir le départ des courses en canot sur le fleuve St-Laurent. Ma "blonde" est déjà écœurée par le froid en arrivant aux courses après 25 minutes de marche. Son intérêt pour cette course étant de nul à faible, nous quittons les courses pour une petite marche dans le petit Champlain et ses galeries d'art. Cela allait sûrement nous protéger du vent et de la chicane. Le dos au fleuve en direction du petit Champlain, on entendait les commentateurs qui décrivaient la course d'une façon tellement enjouée que même un néophyte en la matière aurait trouvée la course intéressante. Ensuite, on est passé en haute ville par le grand escalier afin de se diriger vers les plaines d'Abraham. Le froid aidant on avait besoin d'un arrêt au palais de Bonhomme pour se réchauffer en y buvant un Ti-Caribou. Je sais que boire de l'alcool pour se réchauffer c'est illusoire mais on aurait dit que ça marchait pour vraie cette journée là. Prochaine destination, les plaines et l'international de sculpture. En général, les activités y étaient plus diversifiées et en plus grand nombre que l'année dernière pour cette première fin de semaine du Carnaval. Tout ceci a un prix mais il est bien raisonnable grâce à l'achat de l'effigie de Bonhomme à 10$. Cette année, son achat était fortement suggéré si on voulait avoir accès aux différentes activités. La dernière journée au Carnaval de Québec pour un Montréalais se termine plus tôt car trois heures de route nous attendaient. L’année prochaine on n’oubliera pas nos pantalons isolés c’est certain.

Quelques photos de ce voyage sur Flickr.

Défilé de nuit

Lieu : Charlesbourg - Samedi 3 février

La célébration de l'hiver descend dans la rue qu'ils disent sur le site WEB du Carnaval. Ben moi je confirme que la célébration est aussi descendue derrière notre cravate à cause de la consommation de Caribou car on gelais comme des crottes en attendant le &?#%$ de défilé. Deux heures de retard pour Bonhomme et nous étions transformés en glaçons humains sur le bord de la 1 ère avenue à Charlesbourg. Gelés et affamés on s'est découragé puis on est allé se réchauffé dans un restaurant au nom évocateur : La Riposte. Le nom de ce resto traduisait bien notre écoeurantite aigue causée par une attente de plus de deux heures de Bonhomme. Bref, on a dégelé assis aux premières loges dans un resto populaire en y mangeant de la bouffe populaire durant le populaire défilé carnavalesque entouré d'une belle populasse sur le party.

Quelques photos de ce voyage sur Flickr.

Salut Bonhomme !

En cette avant-dernière fin de semaine du Carnaval de Québec une petite visite dans la vielle capitale s'impose.

Le Carnaval, avec toutes ses activités disponibles on va être ben mieux de s'habiller chaudement et d'en profiter. Je compte bien retourner visiter la basse ville et le vieux quartier St-Roch qui a été revamper depuis plusieurs années. J'ai connu le Quartier St-Roch et la basse ville à une époque (1992) où c’était moins glorieux d'y habiter. Ah que j’ai hâte !

À plus tard.

Mon type de blague

Malgré les dangers de ce genre de blague, c'est tout a fait mon genre... Ah ! j'adore.

Celle du mari qui a oublié son anniversaire de mariage.

Pierre était dans le trouble. Il a oublié leur anniversaire de mariage. Sa femme était en christ. Elle lui dit "Demain matin je m'attends à ce qu'il y ai un cadeau dans l'entrée de garage qui fais 0 à 250 en 4 secondes, et il est mieux d'être là". Le jour suivant, la femme se lève et voit une petite boite emballée dans l'entrée. Confuse, elle met sa robe de chambre et va chercher le cadeau et le ramène à l'intérieur. Elle ouvre la boite et trouve un pèse-personne flambant neuf. Les funérailles de Pierre auront lieu vendredi prochain.